Voilà 2 semaines que nous avons encore une fois changé de vie. Nous avons troqué notre maison sur roues contre un petit pied-à-terre à Paris. Bien installés dans notre appartement, il est temps de revenir aujourd’hui sur ce voyage. Ce voyage qui nous aura marqué à jamais, et qui, sans exagération, a changé notre vie. Le retour n’est pas difficile, c’est simplement une étape avant le prochain départ. On revient aujourd’hui sur ce voyage à travers l’Europe et la France dans notre maison sur roues. 24h/24 dans 4m2 à 4. C’est fou me direz-vous ? Oui vous avez raison. C’est fou mais c’est pour ça qu’on l’a fait. Voici un article un peu différent, à coeur ouvert. 

 

Le jour où

Il faisait gris ce jour-là. 10h du matin à la gare de Massy, à attendre notre train pour Nantes. C’était le 20 Juin 2016. Nous avions atteri la veille à Roissy après une semaine de rêve dans les Cyclades, en Grèce. Des paysages dingues, le soleil, la mer et deux backpackers en vadrouille. Autant vous dire que le retour fut un choc. Choc thermique certes, mais pas que. Ce voyage avait changé quelque chose en nous, à jamais. Et il était plus que temps de s’en rendre compte. Tout nous paraissait fade, sans intêret, presque vide de sens. Nous adorions notre appartement, nous avions nos amis, nos restos préférés, mais ça n’était pas suffisant. Enfin, ça n’était plus suffisant. Il fallait changer quelque chose. Il fallait bouger. Il fallait faire de notre vie un voyage, LE voyage. Ce jour-là, nous avons décidé de partir. Partir à l’aventure avec notre van encore vide, qui ne devait être qu’un compagnon de weekend. Oui voilà, on allait partir, tous les 4 avec notre van sur les routes d’Europe. C’est une bonne idée, non ?

 

L’attente…

Après avoir pris cette décision, on était comme des gosses. Et on avait un but. Nous étions dans le moule, confortablement installés dans notre appartement et une vie professionnelle bien entamée et toute tracée. Ne pas prolonger nos contrats était déjà une rebellion en soi. Oui nous allions refuser un CDI, oui nous allions quitter notre appartement, oui nous allions embarquer notre chat et notre chien dans cette folle aventure. Mais surtout, oui nous avions décidé de vivre. Entre temps, sur un coup de tête nous avons acheté 2 billets pour la Nouvelle-Zélande. C’est sûr 2017 serait l’année de la découverte.

Nous avons mis 6 mois à aménager notre van, puis nous avons quitté nos jobs et rendus notre appartement. La sensation d’être libre comme l’air était intense. Après un mois incroyable en Nouvelle-Zélande, il était temps pour nous de prendre la route. L’appel de la route pour tous les amoureux de roadtrip. C’était sans compter les aléas du voyage, qui ne nous ont pas épargnés. Problème mécanique long à résoudre, notre chat qui tombe gravement malade à 2 pas de la frontière italienne… Nous avons même songé à ne plus partir. Un mélange de sentiments contradictoires nous envahissaient à ce moment-là, tout ça pour ça ? Nous avions tout quitté pour ça ? Pour ne plus partir ? Pour abandonner maintenant dès les premières difficultés ? Ce ne fut pas une étape facile. Mais tout s’est arrangé, comme toujours, et la folie du voyage ne nous a pas quitté.

C’est sûr 2017 serait l’année de la découverte.

 

Une vie de nomade

On se sent comme invicible au volant d’Harrison. Il avale les kilomètres comme personne. Ayant initalement prévu de commencer par l’Italie, nous avons revu nos plans en intégralité, pour finalement ne plus avoir de plan du tout ! Nous avons fait le tour du Royaume-Uni pour commencer. On en a pris pleins les yeux en Ecosse, sous la pluie et la grisaille (on est pas venus chercher le soleil qu’on soit d’accord !). On a été supris par le Pays de Galles qui nous a offert des paysages assez inattendus. Vous pouvez tout relire par ici si ça vous dit. On est revenus en France pour le mariage d’amis qui nous sont chers, un moment parfait d’amour qui nous a bien requinqué pour la suite de l’aventure.

La suite ? La Bavière, le Tyrol, la Slovénie, la Croatie puis le nord de l’Italie. Nous avons adoré chacun des pays où nous sommes allés. Tous différents, ils ont chacun des atouts indéniables mais un seul trait en commun : la beauté de la nature. Nous aurions pu faire plus de pays, mais ce n’est pas une course. On se fiche du nombre de pays qu’on a visité, l’important est ailleurs. On a très peu mis les pieds dans les villes, ce n’était pas le but de notre voyage, quand bien même nous n’avions aucun but précis si ce n’est de profiter. Rien n’aurait été pareil sans Harrison, notre van. Nous avons adoré notre vie en van, même si vivre dans 4m2 n’est pas fait pour tout le monde. Avoir sa maison avec soi est si confortable, si rassurant, nous nous sentions toujours chez nous même à des milliers de kilomètres de la France.

 

 

Le retour

Nous avons pris le temps de vivre sur la route. Nous avons même appris à prendre notre temps. Nous sommes revenus heureux, apaisés et enrichis de tout ce que nous venions de vivre. La vie sur la route est intense, c’est une routine différente et il faut apprendre à vivre avec de nouvelles problématiques. Cela demande une remise en question de ses habitudes, et une capacité d’adaptation hors norme. Nous avons donc appris à être encore plus adaptable qu’auparavant, à voir le beau partout, à voir le verre à moitié plein et à aller plus vers les gens. Nous avons appris à nous ouvrir encore plus, à vivre différement et surtout à apprécier tout ça.

Nous étions déjà amoureux des modes de vie alternatifs bien avant de partir, mais cette expérience nous a conforté dans nos choix. Voyager était essentiel pour nous. On a la bougeotte et assoiffer nos envies de découvertes ne va pas être une mince affaire ! Ce voyage a fait murir en nous bien des projets, que nous allons mettre en place avec le temps. Une vie simple, remplie de voyage et d’amour. Nous avions déjà remis en question bien des principes de “réussite” classiques aux yeux de la société. Voyager en van nous a montré que oui c’est possible de vivre autrement, d’être heureux autrement que ce que veut bien nous imposer la norme.

Faites ce qui vous rends heureux, peu importe ce qu’on vous impose de croire.

Notre vie est désormais tournée vers l’aventure et la découverte. Nous prenons une année pour bien développer nos projets futurs, économiser et repartir au plus vite. Nous aspirons ensuite à travailler sur la route, en tant qu’indépendants. Nos priorités ne sont plus les mêmes. La vie est si courte, c’est tellement bateau mais c’est si vrai. Faites ce qui vous rends heureux, peu importe ce qu’on vous impose de croire, peu importe ce qui semble bien aux yeux des autres.

 

 

Ce voyage aura été bénéfique a bien des niveaux. Une réflexion personnelle intense, des questionnements sur ce que l’on souhaite vraiment faire de notre court passage sur terre. Que devons-nous mettre en place pour réaliser nos rêves ? Qu’attendons-nous réellement du futur ? Tant d’interrogations qui ont aujourd’hui trouvé réponse grâce au voyage. Nous avions besoin d’une belle conclusion à cette expérience, non pas un point final mais de jolis points de suspension qui promettent une suite incroyable… Nous espérons vous avoir toujours à nos côtés pour la suite, ce voyage nous fait faire encore aujourd’hui des rencontres incroyables, et c’est l’essence même de ce blog : le partage. A très vite pour de nouvelles aventures !

EnregistrerEnregistrer

Join the discussion 6 Comments

  • Chrys dit :

    Je comprends tellement ! Nous sommes pas partis aussi longtemps de notre côté, mais nous avons eu le déclic aussi ! On a des projets de voyages sur le long terme aussi, pas spécialement avec jasmine le 4*4, plus jambes et sac à dos. Mais faut mettre de côté, anticiper… pour l’instant c’est Alex qui me porte pour ma nouvelle vie pro et quand nous partirons, ça sera l’inverse; paraît que ça fonctionne comme une équipe !

    Bref j’ai l’impression que ce texte est un miroir !

  • Jolies lueurs dit :

    Wow,
    quelle aventure, quelle expérience !
    Merci de partager ce cheminement avec autant de sincérité, de simplicité.
    C’est vraiment chouette de vous lire et de voir votre parcours, votre épanouissement !
    Bonne continuation !

  • Aurore dit :

    Votre témoignage m’a bouleversée.
    C’est en revenant des Cyclades en octobre 2016 que j’ai vécu la même chose que vous et que j’ai décidé de partir en voyage.Nous allons nous envoler pour 6 mois de voyage en Asie au 1er janvier et comme vous, j’espère en revenir plus sereine, transformée et ayant enfin une vision plus claire de la vie professionnelle que je souhaite mener …

    • thetravellingshed dit :

      Oh c’est vrai ? C’est marrant d’avoir eu le même déclic après le même voyage ! C’est génial comme projet ! On va suivre ça sur ton blog alors 🙂 Pour ma part en tout cas, je suis revenue avec une vision plus claire de ce que je voulais vraiment faire de ma vie, et ça fait du bien !

      • Aurore dit :

        Oui, les Cyclades furent un déclic, j’ai ressenti une vraie liberté, c’était magnifique ! Et une rencontre dans l’avion du retour nous a décidé, c’était comme si l’univers conspirait 🙂 Je vais vous suivre aussi, on se sent bien sur votre blog 🙂

Leave a Reply