Vous le savez peut-être déjà en lisant ces lignes mais nous vivons depuis 3 mois dans notre van aménagé, sur un terrain en Charente-Maritime. C’est un choix de vie que nous avons fait, pour tenter l’expérience et vivre différemment ! Mais si on croise beaucoup de récit de voyageurs en van, peu de personnes qui vivent à l’année dans leur fourgon sur un terrain nous racontent leur expérience. Alors comment avons-nous trouvé un terrain, comment se passe la vie au quotidien, quel est notre budget ? Autant de questions auxquelles on répond aujourd’hui dans cet article. Bonne lecture !

Le choix du véhicule pour vivre et voyager

Début 2018, on a décidé de changer de van après 2 ans de bons et loyaux services par notre premier van Harrison. Pour ceux que ça intéresse c’était un Ford Transit L1H1, et on parle de notre aménagement par ici. On s’est alors posé la question de l’utilisation qu’on en aurait. En réfléchissant un peu, on s’est dit que vivre en van sur un terrain pouvait être une chouette expérience, et surtout nous permettrait de faire de sacrées économies au quotidien.

Notre choix s’est alors porté sur un véhicule bien plus grand que notre précédent, pour des raisons évidentes de confort et de place ! Et ça a son importance lorsqu’on vit dedans toute l’année, surtout en hiver et en France. Pour nous il n’est pas question de fuir vers le sud pour trouver la chaleur, puisque le travail de Florian ne nous le permet pas ! On doit donc vivre l’hiver ici, et ce n’est pas un luxe d’avoir choisi un grand van croyez-moi ! De toute façon, il est assez évident pour nous qu’il n’est pas possible de vivre en sédentaire dans un petit van comme le premier que nous avions, tout du moins pas à 4 !

Trouver un terrain

Si trouver un véhicule et l’aménager est plutôt simple en soi, trouver un terrain où se poser l’est beaucoup moins ! Autant vous dire qu’on a bien galéré et on ne s’en cache pas : c’est très difficile de trouver un terrain, surtout quand on est contraint géographiquement. On a tout tenté : les posts sur les réseaux sociaux, les recherches sur le Bon Coin et autres sites de petites annonces, en parler aux copains, à la famille etc. Et c’est bien grâce au bouche-à-oreille qu’on a pu trouver le terrain où on est actuellement. On a eu beaucoup de chance et on en est bien conscient ! 

Les particuliers sont très frileux de louer leur terrain à des gens en habitat mobile, nous avons mauvaise réputation et la loi n’est clairement pas de notre côté ! En ce qui nous concerne, notre propriétaire est très ouvert et d’une incroyable gentillesse. Le maire de la commune est au courant, et cela ne lui pose aucun problème tant qu’on ne fait pas parler de nous. La législation n’autorise pas de séjourner sur un terrain plus de 3 mois en habitat mobile. En pratique, c’est plutôt au bon vouloir de la commune et du voisinage.

Sur le terrain, nous avons l’eau grâce à un robinet et un tuyau à quelques mètres du camion, ainsi que l’électricité. Nous sommes donc branchés en 220V en continu, indispensable pour faire fonctionner notre chauffage électrique ! A titre d’information, nous payons 160 euros de « loyer », eau et électricité comprise. Autant vous dire qu’on est LOIN du loyer parisien qu’on payait il y a quelques mois ! Nous sommes éloigné de la route, à l’abri des regards, en pleine campagne, entourés de marais, alors outre l’humidité ambiante, le cadre est vraiment idéal pour une première expérience de vie sédentaire en van !

Se déplacer au quotidien

Quand ton véhicule devient ta maison, une autre problématique se pose : comment se déplacer au quotidien ? Florian avait déjà une moto, mais personnellement je ne m’étais jamais posé la question jusqu’à ce que je réalise que je n’avais pas du tout envie de devoir bouger le camion pour faire une course ou aller voir des amis. Nous avons donc acheté une voiture en plus de la moto, pour que je puisse me déplacer au quotidien tranquillement, et je ne regrette pas l’investissement ! En étant à la campagne, on a tout simplement pas le choix. Pas de transport en commun et loin de la ville, la voiture est indispensable ! 

Notre maison sur roues reste donc fixe la plupart du temps, et ne bouge que lorsqu’on part en weekend ou en plus long voyage avec évidemment ! Ça permet de pouvoir faire quelques installations autour du camion, qui sont bien pratiques au quotidien, comme un auvent par exemple. 

Une vie minimaliste et économique

Une fois le terrain trouvé, la voiture achetée, Bernie installé, nous pouvions commencé notre nouvelle vie ! Même si Bernie s’apparente à une toute petite maison puisqu’il en a l’essentiel à savoir : un lit, une cuisine, un coin salon/salle à manger, une douche et des toilettes, le quotidien est loin d’être le même. Et j’ai envie de dire tant mieux puisque c’est bien ce que nous sommes venus chercher ! Un coup de pied aux fesses, un autre style de vie, une ouverture d’esprit, une capacité d’adaptation toujours plus grande, bref la bousculade quoi. Et c’est réussi je dois dire ! 

Chaque jour est un apprentissage, avec son lot de joie et de galère évidemment, comme tout style de vie finalement. On apprends à vivre avec peu mais sans manquer de rien, et on fait des économies considérables. Parfait pour combiner vie en van, économies pour le prochain voyage et travail. 

Notre budget de vanlifer sédentaire

Je l’indiquais déjà plus haut, mais les frais inhérents à ce style de vie sont vraiment minimes. Toutes ces informations sont données à titre indicatif puisque chaque cas est différent bien sûr. Nous payons donc 160 euros de loyer toutes charges comprises, mais le reste du budget est plutôt similaire à une vie en appartement. Notre budget courses n’a pas bougé, même si aujourd’hui nos courses sont faites en magasin bio. Il faut compter environ 250 euros par mois. Les autres dépenses sont très faibles puisqu’on a pas de place dans le van pour accumuler le superflus. On achète donc en pleine conscience ce dont nous avons besoin et ça s’arrête là. On a beaucoup plus de budget pour se faire plaisir, sans compter ou presque ! 

Pour résumé, en comptant notre prêt auto, les assurances, le loyer et la nourriture, on arrive à un budget mensuel de 900 euros environ pour nous 4. 

 

Ce qui change pour nous au quotidien

En vivant en van, notre quotidien est assez différent qu’en appartement. On est beaucoup plus proche de la nature, parce qu’on y est contraint ! Ce n’est pas pour nous déplaire évidemment, mais l’espace étant petit, on passe plus de temps dehors qu’avant. Dès qu’on se lève on sort dehors peu importe le temps, pour sortir Lewis et se réveiller tranquillement au grand air ! Aussi, on est beaucoup plus attentif à notre consommation d’eau et d’électricité. Chaque jour on vérifie l’état des batteries, et chaque semaine on remplit nos jerricans d’eau. On est également beaucoup plus attentif à la météo, et on s’organise en fonction. 

On doit prendre soin de notre maison sur roues, comme d’une maison finalement sauf que les tâches ne sont pas les mêmes. On le démarre toutes les semaines pour faire tourner le moteur, on vérifie l’extérieur et la carrosserie, on nettoie la cabine assez souvent, et l’intérieur plusieurs fois par jour ! La rigueur est indispensable pour vivre dans un espace aussi petit ! Si on est pas un minimum organisé, ça devient vite invivable. 

On utilise désormais que des produits biodégradables pour la vaisselle et la douche puisque les eaux usées sont directement évacuées sous le camion. A ce propos, on a une douche amovible dans le camion mais on prends également notre douche à la salle de sport quand on y va (soit plusieurs fois par semaine quand on est bien motivés !).

Côté pro pas de gros changement pour nous, Florian va travailler en moto au studio et moi je travaille la plupart du temps dans le camion. De temps en temps je vais bosser dans un café pour changer un peu et voir du monde.

 

Et l’administratif dans tout ça ?

La question qui fâche ! Enfin qui nous fâche, puisqu’on est vraiment nuls en paperasse. Les gens qui oublient de payer leurs impôts ou qui mettent les papiers importants à la poubelle, c’est nous ! Heureusement en vivant en van on s’épargne quelques soucis de la sorte. On ne paye aucune taxe d’habitation, on a dématérialisé la plupart de notre courrier mais le reste arrive chez nos parents et on a aucun bail de location ou factures d’eau/électricité. La seule paperasse qu’on gère c’est pour nos entreprises respectives (et c’est déjà beaucoup trop pour nous). 

Concernant le van, on a effectué aucune démarche administrative pour le poser sur le terrain. Comme nous vous le disions plus haut, nous louons un bout de terrain et la commune est compréhensive.

 

Voilà pour notre petit retour d'expérience sur la vie en van sur un terrain. Cela ne fait que 4 mois que nous vivons ici, on a sûrement pas encore assez de recul pour bien identifier tous les avantages et les inconvénients que cette vie offre mais on sait dors et déjà que ce style de vie n'est pas fait pour tout le monde. Au quotidien cela demande certains sacrifices que beaucoup ne sont pas prêts à faire, et nous le comprenons parfaitement ! Cette expérience nous fera grandir et mûrir sur bien des aspects, et ce n'est qu'un passage avant d'autres grandes aventures qui nous attendent. Alors on tente d'en profiter chaque seconde, en se disant qu'on a pas tous la chance de faire des choix dans la vie, mais que nous, nous avons ce privilège là. Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à nous les poser en commentaire, nous y répondrons avec grand plaisir !

Join the discussion 42 Comments

  • Mendy dit :

    Super intéressant et clair votre article . Merci 👌

  • Lola dit :

    Super intéressant, ce retour d’expérience ! Vous avez l’air posés sur votre petit coin de verdure, c’est chouette à voir. Continuez comme ça les gars et, en cas de coup dur (ou d’envie soudaine), il y a toujours de la place pour vous à la maison <3

    • The Travelling Shed dit :

      Merci ma bichette ! On est bien posés, même si l’hiver est parfois rude, on s’y plait bien ! Mais on serait pas contre se refaire une virée bretonne un de ces 4, c’est clair ! Des bisous les p’tits potes <3

  • Emilie dit :

    Très intéressant, merci 🙂

    • The Travelling Shed dit :

      Merci beaucoup pour ton retour Emilie ! On aurait aimé lire ce genre de retour d’expérience avant de se lancer, donc c’est cool si ça peut en intéresser certains ! 🙂

  • Bravo pour ce retour d’experience clair et en toute franchise. Que ce soit en sédentaire ou nomade, finalement les contraintes sont les mêmes ainsi que les avantages. C’est drôle d’ailleurs beaucoup de personnes imaginent que la vie est totalement différente en van… le quotidien est rythmé de la même maniére seules les tâches varient… et c’est vrai que ca nous force a etre plus responsable dans notre mode de vie ! Belle initiative que ce petit post ! ca va donner des idées a beaucoup de lecteurs !

    • The Travelling Shed dit :

      Merci beaucoup Sam pour ton retour ! Totalement d’accord, seules les tâches varient finalement et bien sûr le confort est moindre mais après, c’est avant tout un état d’esprit 🙂 En tout cas j’espère que notre retour d’expérience pourra en aider certains et répondre à quelques interrogations ! A bientôt Sam !

  • Angie - Le nid voyageur dit :

    Hello les vanlifers !
    J’ai été curieuse de lire comment vous vivez de votre côté. C’est vrai que nous, les nomades vivant à temps plein dans leur camion, n’en disons pas assez sur ce mode de vie. Je l’avoue.
    Cependant j’aurais une question concernant l’alimentation. Comment faites vous ? Nous allons principalement et le plus souvent dans les magasins BIO pour faire nos courses et réduisons énormément la viande. Malgré ça, on arrive à 400€ de courses / mois. Donnez-moi votre secret ! Ahah.
    En tout cas, je flashe toujours autant sur vos photos ♡

    • The Travelling Shed dit :

      Hello ! Merci pour ton retour Angie ! Alors euh pour les courses ben je sais pas trop à quoi c’est dû ! On mange ni viande ni poisson, on achète tout ou presque à la Biocoop (donc légumes et fruits de saison la plupart du temps) et on mange très simplement sans acheter genre des gâteaux etc, là encore ce matin on en a eu pour 60 euros ! Alors j’ai pas trop de secret haha on essaye de faire des menus mais souvent on achète au feeling !

  • Stef / TECAP dit :

    Oh cet article est tout simplement parfait ! C’est hyper intéressant, honnête, vrai… BRAVO ! Et ça donne même envie 😛
    Merci pour ce partage <3

    • The Travelling Shed dit :

      Merci beaucoup Stef ! Ca ne sert à rien de montrer que le beau, il faut montrer la réalité des choses, pour moi c’est important 🙂

  • Alicia dit :

    Merci pour ce chouette article. Très intéressant, même si ce n’est pas notre projet initial peut-être que ça nous donnera des idées pour un futur lointain.

    • The Travelling Shed dit :

      Merci beaucoup pour ton retour Alicia ! C’est une chouette expérience, pas forcément toujours facile, mais très chouette 🙂

  • Jérémy dit :

    Ahah l’administratif, c’est toujours ce qui fait galérer le plus on dirait 😀 Super projet en tout cas 🙂

    • The Travelling Shed dit :

      Hahah mais c’est clair ! On déteste ça en plus, c’est vraiment pas notre point fort ! Heureusement qu’on en a peu à gérer maintenant 🙂 Merci en tout cas !

  • Votre article est super intéressant les copains, merci de nous avoir partagé une partie de votre quotidien ! En toute honnêteté, on ne serait pas capable de vivre en camion de manière sédentaire. Même si on adore ce mode de vie, on l’apprécie d’autant plus quand on voyage. Par contre ça nous a fait prendre conscience d’enormement de choses, et nous avons beaucoup changé nos habitudes de consommation depuis que nous sommes rentrés ! En tout cas, votre petit chez vous a l’air vraiment chaleureux, on adore la déco <3

    • The Travelling Shed dit :

      Merci pour votre retour ! 😀 Je comprend totalement, et même si on aime beaucoup cette expérience, on sait qu’on fera pas ça toute notre vie, loin de là ! Mais pour sûr on gardera le van pour voyager, c’est tellement bien ! C’est génial cette prise de conscience, et encore plus si vous arrivez à l’appliquer dans votre quotidien 🙂 On a hâte de vous croiser sur les routes un de ces jours !

  • Audrey dit :

    Merci pour les informations, c’est très utile. Comment faites-vous pour Internet ? Et pour avoir des justificatifs de domicile ?

    • The Travelling Shed dit :

      Avec plaisir, merci pour ton retour ! C’est vrai qu’on l’a pas évoqué, mais pour Internet on a tous les 2 des forfaits de 100go par mois, du coup c’est amplement suffisant pour bosser et regarder des séries 🙂 On a pas de justificatif de domicile, pour le moment on en a pas eu besoin mais si besoin on est domicilié chez nos parents 🙂

  • Dana dit :

    Trop chouette cet article ça nous donne envie (étonnant hein?) … Comme vous avez l’air bien là ! Bravo pour cette démarche et on vous souhaite une belle fin d’hiver ! Le printemps risque d’être bien cool sur votre terrain. 🙂

    • The Travelling Shed dit :

      Hahah ça m’étonne dis donc ! On est plutôt bien ouais, et encore plus quand l’été va arriver, on a trop hâte !

  • Zazandao dit :

    Heureusement que vous ne ‘pouvez pas allez dans le sud l’hiver..
    Dans le sud la nuit descend à-15 facile.. Et souvent-7… Alors le sud pour trouver’ à. Chaleur l’hiver il faut oublier…

    Ou jeter vous vos eaux usées ? Avez vous fait un bassin avec plante pour filtrer car mon homme a fait cela malgré l’utilisation de produit bio.
    De la phytoepuration je crois.
    Et lui a construit sur un terrain non constructible et il n’a aucun soucis il en a eu une seule fois mais le maire a pas suivi et maintenant il loue même son bus et…
    Donc vous allez y arriver aussi pas de doute..

    J’adore voir des personnes essayer et parvenir à faire ce genre d’initiative..
    Je trouve ça vraiment chouette.

    Regardez ce qu’a Réussi à faire mon homme. Vous devez sûrement déjà avoir vu. Et si besoin il répond aussi à toutes questions vu que cela fait plus de 15 ans pour lui 😊
    (multiversité bidouill’art)

    Bravo à vous et merci de votre partage ça donne espoir. Merci merci merci

    • The Travelling Shed dit :

      Je me suis mal exprimée, je parlais du sud de l’europe, pas du sud de la France 🙂 Au sud du Portugal ou même au Maroc, il y fait bon vivre en hiver ! Non on a pas de bassin ou quoi que ce soit, on loue donc on a moins de marge de manoeuvre que si on était propriétaires. Ce n’est pas pour une longue durée en plus donc on n’a pas fait de gros aménagements sur le terrain 🙂

      Merci en tout cas pour le retour ! C’est gentil 🙂

  • Anaëlle dit :

    Super article je voulais savoir vous dites ”
    n’est qu’un passage avant d’autres grandes aventures qui nous attendent” quel sont vos projets futurs du coup ? Merci

    • The Travelling Shed dit :

      Merci beaucoup Anaëlle ! On a un grand projet de voyage outre-atlantique, normalement pour cette année ! Mais on se laisse la liberté de changer d’avis, c’est pour ça qu’on en parle pas trop pour le moment 🙂

  • Béa dit :

    Bien trouvé pour se motiver … la douche à la salle de sport ! 😂😂😂 y’a vraiment que pour ça que j’arriverais à y aller : une bonne grosse douche bien chaude 😊😍😃 ! … (c’est la seule chose qui me manque lorsque je passe quelques semaines en fourgon)

    • The Travelling Shed dit :

      Hahaha on aime aller à la salle de sport, mais c’est vrai que l’idée d’une longue douche motive encore plus ! Surtout après avoir bien transpiré 🙂

  • Bonjour à vous
    C’est un peu normal que vous ne trouviez que très peu de gens qui vivent dans un van “sédentarisé” car ce n’est absolument pas le but du van.
    Ça fait un peu plus de 6 ans que je vis dans mon vieux camping-car à l’année sur la route, à droite et à gauche et quand je me sédentarise plus de 15 jours pour le boulot ou pour des raisons familiales, je commence à avoir des fourmis dans les jambes.
    Même si je dois rester 3 mois sur place, c’est moralement dur pour moi, même si le paysage est beau, c’est pire que d’être en appart…

    • The Travelling Shed dit :

      Bonjour ! Je ne suis pas vraiment d’accord pour le coup 🙂 Beaucoup de gens vivent en camion de façon sédentaires, c’est juste que les témoignages sont rares ! Chacun vit la vie/le voyage en van à sa façon, et je comprend bien l’envie de bouger, on l’a aussi tout le temps ! 🙂

  • Mélissa dit :

    Hello les bibous !
    Top ton article Marion, c’est chouette d’en savoir un peu plus sur votre vie quotidienne. En tout cas vous êtes toujours aussi inspirants !
    Des bisous et du fromage fondu <3

  • Louise Voyage dit :

    Je n’ai pas encore de van, mais c’est bon à savoir. Que faire lors de périodes sédentaires 🙂

  • Mathieu dit :

    C’est un défi de mener ce type de vie. L’espace est si confiné ! Ça doit pas être drôle les jours de pluie…
    Est-ce que c’est un choix économique contraint ou une décision pour disposer de plus d’argent lors de vos voyages ?

    • The Travelling Shed dit :

      C’est le mot oui, un défi 🙂 Heureusement que notre van est assez “grand” par rapport à beaucoup d’autres ! On a l’habitude de vivre dans petit, mais c’est vrai que quand le temps est vraiment mauvais, et surtout quand ça dure, c’est pas rigolo. C’est pas du tout contraint pour le coup, c’est un vrai choix de vie.

  • Lucas dit :

    Salut à tous, je suis futur vanlifer à partir du printemps, je cherche des ouvrages sur le thème de la vie en van qui l’abordent sur un angle pratique.

    Quelqu’un aurait lu “Le Guide de Base de la Vie en Van” d’un certain Charles Haudebrun et pourrait me dire ce qu’il vaut ?

    Son sommaire est alléchant mais je voudrais un avis…
    Je l’ai trouvé sur Amazon : https://www.amazon.fr/Guide-Base-Vie-Van/dp/1795512547

    Par ailleurs merci pour votre blog inspirant et motivant !!!

  • Marie dit :

    Merci pour cet article ! Il est super instructif !
    Et pour tout vous avouer, je vous lis sous ma couette avec la grippe, vous m’offrez une petite évasion, une envie de retrouver le grand air et ma campagne !
    C’est beau de lire que vous vous épanouissez dans votre mode de vie, que vous vous construisez votre havre de paix à vous ! Vous êtes une belle inspiration ! Caresse à vos deux amours au passage !!!

    • The Travelling Shed dit :

      Merci beaucoup Marie pour ton petit mot ! On essaye chaque jour de se construire un peu plus la vie de nos rêves, on expérimente, on teste, c’est pas tous les jours roses mais au moins, on essaye ! Merci encore <3

  • […] terrain où poser nos roues pour quelques mois. Ce ne fut pas chose facile, et on vous l’explique par ici. Heureusement, notre bonne étoile a encore une fois bien brillé aux dessus de nos têtes. Début […]

  • Lucie mancais dit :

    Super article, c’est un rêve pour moi de vivre un partie de ma vie en camion avec mon chien j’espére pouvoir le faire un jour 😉 ravie d’avoir découvert votre blog

  • Melissa dit :

    Vos articles sont tops! Je ne vous trouve pas sur Instagram, vous n’avez plus votre page?

  • Loiseau dit :

    Bonjour, très bel article, je l’ai même relus plusieurs fois, je trouve votre récit très clair et ça se voit que vous êtes passionnés par votre nouvelle vie !
    Avec ma femme, nous avons pour projet de faire le tour du monde en van, camping car ou même caravane, notre choix n’est pas encore défini, cependant pour le moment notre vie de “monsieur et madame tout le monde” ne nous permet pas de faire des économies et de rassembler les fonds pour un tel voyage. De plus nous sommes actuellement arrivé a Toulouse pour un nouveau travail que j’ai obtenu seulement les agences immobilières et même les particuliers rechignent a nous louer un bien au vu de notre situation. Nous sommes lassé de toute cette injustice et nous avons décidé de nous lancer dans ce projet. En effet nous souhaitons acquérir un camping car ou un van, ou une caravane pour y demeurer de façon permanente, y faire notre résidence principale. Pour cela nous nous sommes pas mal informé mais nous avons du mal a combler le soucis de l’endroit où se poser. Vous dites que par le biais du bouche a oreille vous avez trouvé un terrain, nous souhaitons avoir autant de chance, dites nous comment vous avez mis la chance de votre côté pour trouver ce petit nid ? De plus nous avons peur au niveau de la lois.. Nous avons également penser au camping mais malheureusement, difficile d’en trouver qui accepte les sédentaires a l’année.. Voilà, nous serions vraiment heureux d’avoir un retour et pourquoi pas se mettre en relation car nous grouillons de questions ! Au plaisir.

    Adrien et Mélissa

  • Anthony dit :

    Merci pour ton partage d’expérience! Je me demande comment vous faire quand on a fait ce choix de vie si on se retrouve confronté au fait de devoir fournir un justificatif de domicile sachant que ce document est demandé pour pleins de choses.

Leave a Reply