Comment reprendre la plume, après tant de mois d’absence, après tant de chamboulements, comment reprendre la plume après cet ouragan ? Je ne sais pas vraiment, mais j’ai envie de coucher sur papier le pourquoi du comment. Comme une transition vers cette nouvelle vie qui m’attend, comme une façon de dire merci et au revoir, au moi d’avant. Alors comment reprendre la plume ? Simplement, doucement, tranquillement, j’ai envie de vous écrire, histoire de me souvenir.

Je ne rentrerai pas dans les détails puisque c’est une expérience personnelle que je n’ai pas forcément envie de dévoiler entièrement, par respect pour nous deux et notre vie privée, même si nous l’avons tous plus ou moins vécu, et que nous le vivrons sûrement encore d’autres fois pour certains. Il y a plusieurs mois maintenant, nos chemins se sont séparés. Florian et moi poursuivons désormais notre route chacun de notre côté. Quoi de plus violent, inattendu, inconcevable que d’annoncer une séparation après 10 ans de vie commune ? Quand à 27 ans, finalement, tout est remis en question, chamboulé, bousculé, presque déraciné. C’est dur, évidemment que c’est dur, c’est une partie de notre vie qui s’arrête, c’est les projets, les envies communes, qui disparaissent en une fraction de seconde. C’est devoir tout repenser, sans finalement y avoir songé.

C’est se retrouver face à soi-même, après avoir pensé pour 2 pendant toutes ces années. De quoi ai-je envie ? Qu’est-ce qui me fait vibrer ? Qui suis-je vraiment, moi et moi seule ? En couple depuis mes 18 ans, finalement, je crois que je n’y avais jamais vraiment réfléchi. C’est croire que tout ce temps fut gâché, par des projets qui n’ont même plus de sens aujourd’hui ? Non, bien sûr que non, ce n’était simplement qu’un chapitre, comme il y en aura encore des dizaines d’autres ! Un joli chapitre, que l’on a pas envie d’oublier, il nous a tellement apporté, on a vécu tellement de choses incroyables que jamais, oh non jamais je ne regretterai une seconde d’avoir vécu tout ça. 

Après la douleur vient la renaissance. Je suis en vie, et cette phrase bateau «Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort » prend tout son sens. Je suis vivante putain, qu’est-ce que j’attend pour la vivre cette vie ? Elle ne m’attendra pas en tout cas. Alors on réapprend à s’aimer, à se comprendre et surtout à s’écouter. 

Aujourd’hui je ressens le besoin de revenir par ici, de continuer à faire vivre ce projet que j’avais crée pour deux, mais de le garder pour moi désormais. The Travelling Shed je l’ai crée de mes mains, ce sont mes idées, mes mots, mes images. Ce sont des heures et des heures à créer ce blog et à y déposer mes écrits. Des heures à vous lire, à vous répondre, à imaginer, faire des projets, créer, toujours créer. Je suis prête désormais à reprendre les rennes seule, j’ai envie de continuer à écrire, à poster, à vous lire.

Aujourd’hui rassurez-vous, nous allons bien tous les deux. Et c’est bien tout ce qui compte. Parfois, la vie vous fait comprendre que vous n’êtes plus à votre place, et je crois bien fort que rien n’arrive par hasard. Si il est facile de le dire quand tout va bien, je sais à quel point il peut être difficile de voir la lumière au bout du tunnel. Pourtant elle y est, toujours, toujours, toujours. Elle est là, et elle vous attend peu importe le temps que cela prendra. 

Si il y a une chose que tout cela m’a appris, c’est qu’on est plein de ressources dont on ne soupçonne même pas la force. Croyez en vous toujours, c’est la plus belle chose que vous puissiez vous offrir. 

Alors pour être honnête, je ne sais pas encore quelle tournure va prendre tout ça, ce que vous pourrez retrouver sur le blog, ou même ce que je vais faire de ma propre vie. Une chose est sûre, le voyage fait parti de moi, c’est ancré au plus profond de mon être, et ça commence déjà à me titiller bien fort. Et qu’est-ce que ça fait du bien de ressentir cette envie à nouveau, ce p’tit truc qui te pousse à aller voir ce qui se passe ailleurs. Quoi de plus incroyable que de voir de nouveaux paysages, de rouler pendant des heures sur des routes inconnues, de faire de nouvelles rencontres, de dormir en pleine nature, de prendre son café au pied d’une montagne, de se perdre dans la forêt ? Rien je crois, n’égale les sensations que le voyage me procure. J’ai envie de crier, d’hurler à tous que je suis là, que je suis vivante et que je compte bien en profiter et ce chaque seconde de ma vie. 

Merci, encore une fois, de m’avoir lu et surtout d’être là. Merci pour tout le soutien que j’ai reçu, pour vos mots, vos pensées, c’est dingue la force que ça donne pour avancer. A très vite je l’espère, prenez soin de vous. 

Join the discussion 25 Comments

  • Marie dit :

    Super article, sincère 🙂 Bon retour sur la blogosphère 😉

  • Cindy dit :

    Chouette article, il est parfois necessaire de se retrouver pour repartir du bon pied 🙂 J’espère pouvoir continuer à te lire !

    • The Travelling Shed dit :

      Merci beaucoup Cindy ! Oui c’est effectivement super important de se connaître soi-même pour avancer et ça je l’ai bien compris ! Merci encore 🙂

  • Morgane dit :

    Je te suis sur Twitter, mais n’avais jamais commenté. Je comprends parfaitement ce que tu as pu ressentir ayant été en couple pendant longtemps. Mais c’est une belle aventure de se redécouvrir seule.

    • The Travelling Shed dit :

      Totalement d’accord avec toi ! C’est important en effet, pour avancer dans la bonne direction ! Merci beaucoup pour ton retour 🙂

  • Freelensers dit :

    Que de bonheur de te sentir aussi vivante. On a hâte de voir le renouveau du blog (no pressure), de partir en blog-trip avec toi et Lewis, et de manger de la raclette ensemble.

    Love

  • Fleurine dit :

    La vie est faite d’imprévus, et c’est ce qui la rend exceptionnelle ! Difficile de se retrouver seule après des années de vie commune, où comme tu le dis, tu penses pour deux la plupart du temps. Mais le positif dans ces moments difficiles, c’est que ça t’oblige à penser à toi et rien qu’à toi, et ça c’est excitant 😊 Bon retour sur le blog, insta et tout ça !

    • The Travelling Shed dit :

      Exactement ! Difficile d’avoir du recul au début mais après on se rend compte que ce n’est que pour le meilleur ! Merci beaucoup pour ton message 🙂

  • On sera là pour vivre tout cela avec toi, et on te souhaite le meilleur pour la suite. Car le plus beau est à venir. <3

  • Nous te souhaitons un maximum de sourires ! 😊

  • Amalia dit :

    Très bel article, en te souhaitant de merveilleuses nouvelles aventures.. Se recentrer sur soi, prendre le temps de savoir ce que l’on veut vraiment, c’est ce qu’il y a de plus important. Profites désormais 🙂

    • The Travelling Shed dit :

      Merci beaucoup ! C’est vrai que je n’imaginais pas l’importance que ça avait de se connaitre soi-même avant de pouvoir être bien avec les autres ! Merci encore 🙂

  • Stef dit :

    Bravo pour ces mots, pas évident de formuler ces sentiments. Je pense souvent à toi, je te souhaite tellement de belles choses, tu le mérites ! Prends soin de toi (et de Lewis !), c’est l’essentiel <3

    • Lully dit :

      Ce n’est jamais facile un changement, jamais. Tu as su te reconstruire, et tu rayonne à nouveau. Ça fait plaisir de te retrouver ici et aussi sur Nomad (j’ai hâte du prochain numéro ✨).
      Belle journée à Toi et à Lewis ❤️

      • The Travelling Shed dit :

        C’est clair que c’est jamais simple ! Mais il faut avancer, et se découvrir soi-même est la plus belle chose qui me soit arrivée ces derniers temps ! Merci pour ton petit mot <3

    • The Travelling Shed dit :

      Merci Stef <3 Ce n'est pas facile de se livrer, mais à vrai dire c'est sorti tout seul, si facilement ! Sûrement parce que c'était le bon moment 🙂 Merci <3

  • Aurore dit :

    Je te comprends tellement, j’ai aussi 27 ans et je viens de me séparer de mon compagnon de 5 ans. Ce n’était pas évident, mais c’était une décision mûrement réfléchi que je ne regrette pas du tout !

    • The Travelling Shed dit :

      Ce sont parfois des moments nécessaires pour avancer, je crois vraiment que rien n’arrive par hasard ! On se comprend en tout cas 🙂 Merci pour ton message !

  • Lenidvoyageur dit :

    Je n’avais pas eu le temps de te laisser un petit mot envers ce retour.. Tes textes, tes photos, tes articles m’ont toujours inspirés et reboostés, alors forcément, de voir ton retour avec “Thetravellingshed”, j’en ai sauté de joie !
    J’ai vraiment hâte de te suivre de nouveau dans tes aventures, avec Lewis ! Qu’importe la manière et l’endroit, je n’attends que ça !

    Et j’espère sincèrement et fortement, qu’on se rencontrera le temps de notre travail à Nantes ! 🤞🏼💛

    Plein de bisous Marion !

  • Klaus dit :

    Jolie plume. Le chien et le van, c’est la vie ! Pour le reste, c’est selon 😉

  • Marion dit :

    Quelle coïncidence… Quand je me pose des questions, après 8 ans de relation, à voyager, à découvrir, à se construire… Et que j’apprends que je ne suis pas la seule dans ce cas. Merci, de partager ton expérience avec tes mots, c’est si bien écrit et reflète bien l’état d’esprit dans lequel on se trouve, pendant et maintenant, lorsqu’on retrouve la force d’aller de l’avant. On s’imagine toujours une rupture comme la fin du monde, l’effondrement d’un avenir tout tracé, alors que ce n’est qu’un saut de page, un retour à la ligne. Que ce qui a été fait, dit, écrit, reste et demeure tel quel, que c’est toujours aussi beau des années après. Qu’il ne faut pas se focaliser sur “ce qu’on ne fera pas” mais sur “ce que nous avons eu la chance de vivre”. Ton enthousiasme et ta sincérité me met du baume au coeur, vraiment. On peut, et on va s’en remettre. L’un comme l’autre. Je t’embrasse et te souhaite pleins de belles aventures avec Lewis <3

Leave a Reply