Carnet de route – L’Angleterre en van

Nous venons de traverser l’Angleterre du sud au nord, pendant une semaine, afin de rejoindre l’Ecosse pour 4 semaines de vadrouille. Nous en avons profité pour découvrir l’arrière-pays anglais, que nous ne connaissions que très peu. En effet, nous sommes venus beaucoup de fois en Angleterre, mais principalement à Londres, et avons visité surtout les grosses villes telles que Manchester ou Liverpool.

Pour cette traversée de l’Angleterre, nous avions donc prévu un tout autre programme, puisque nous avons décidé de découvrir les parcs nationaux.

Nous avons visité le Yorkshire Dales National Park, le Lake District National Park et le Peak District National Park.

Traversée de l’Angleterre : 1000 km, 8 jours

Nous débarquons du ferry après la traversée Calais/Douvres. Il fait nuit noire, et nous roulerons désormais à gauche pendant 6 semaines. Nous trouvons une petite place pour dormir au bord de la mer à Douvres, on est contents d’enfin fouler le sol anglais.

Dès le lendemain matin nous partons à la découverte du Sud du pays. Nous roulons beaucoup et arrivons aux Seven Sisters Cliffs. Le spectacle est saisissant. Les falaises abruptes dessinent le paysage sur des centaines de mètres au loin. La mer vient se casser sur la roche blanche, tout en bas. La dureté des roches est contrastée par les plaines qui bordent la falaise, jonchées de violettes et autres fleurs colorées.

C’est un must-see si vous ne connaissez pas ce site, nous avons adoré !

 

Brighton est notre deuxième arrêt. J’avais hâte de découvrir la ville, et surtout son pier. Nous n’avons pas apprécié la ville plus que ça, plutôt classique pour une ville anglaise. J’ai beaucoup aimé le Brighton Pier, que j’ai pu découvrir quasi-désert. Ambiance fête foraine un peu glauque des années 60.

La ville, selon nous, ne vaut pas forcément le détour, le stationnement est hors de prix et compliqué (comme dans toutes les villes me direz-vous). Nous n’avons peut-être pas su saisir ce que la ville avait à offrir, car nous avions pourtant lu beaucoup de bien sur Brighton.

 

En remontant vers le nord, nous avons découvert Oxford. Ville que nous avons plus apprécié que Brighton. A taille humaine, la ville offre une jolie architecture et beaucoup de bâtiments historiques. On se plait à se promener dans ses rues, observer tous ces étudiants et ces vélos par milliers, un air de dolce vita plane sur la ville.

Après ces 2 stops urbains, nous avons décidé de ne plus visiter de villes, et de se concentrer essentiellement sur la campagne et les parcs, et nous avons bien fait.

 

Classés parmi les plus beaux villages d’Angleterre, nous avons voulu visiter la petite bourgade de Bibury. Evidemment plutôt touristique, on ne se sent pas seul au monde. Perdu au beau milieu de l’Angleterre, le village n’en reste pas moins authentique, et surtout très très joli.

Peuplés de cottages plus mignons les uns que les autres, on a adoré cette visite et on s’est évidemment volontiers imaginé habiter une de ses magnifiques petites maisons fleuries. Le cours d’eau qui traverse le village et les nombreuses fleurs et végétaux rajoutent encore plus de charme à Bibury.

Si vous souhaitez découvrir un petit village typique du fin fond de l’Angleterre, foncez visiter Bibury , vous n’en serez pas déçu !

 

 

A la suite de cette visite, nous avons repris la route direction le Peak District National Park. Premier parc national anglais que nous allions visiter. En arrivant dans le parc, nous sommes directement mis dans l’ambiance. Routes de plus en plus sinueuses, monts vallonnés, ciel qui se couvre et nuages menaçants, on adore ! On roule jusqu’à un petit lac, à côté duquel nous passerons la nuit. Les rayons du soleil nous réveillerons le lendemain matin. La vue est grandiose, les plaines s’étendent à perte de vue, entre bruyères et murs en pierre, le décor est posé.

Nous en profitons pour faire une petite marche dans la vallée histoire de se dégourdir les jambes. Nous avions ensuite prévu une petite randonnée pour rejoindre le mont Mam Tor. La vue est magnifique.

Bien reposés et rassasiés nous avons rejoint le Ladybower reservoir, plus au nord du parc. Immense lac aux couleurs sombres, le décor est superbe. N’hésitez pas à prendre votre temps entre les différents points d’intérêts, tout est magnifique. Les routes traversent de superbes décors alors profitez-en !

 

Nous sommes ensuite remontés un peu plus au nord, pour continuer notre route vers l’Ecosse. Nous sommes arrivés au Yorkshire Dales National Park sous un ciel plutôt grisonnant. Mais c’est ce qui donne ce charme aux paysages anglais n’est-ce pas ?

Nous avons commencé par la visite de Malham Cove. Le village est tout petit, mais absolument tous les stationnements sont payants. Pas vraiment le choix si nous souhaitions faire cette petite randonnée et visiter un peu le parc.

Malham Cove est une cascade, au milieu d’un grand cirque de pierre. La randonnée se fait au milieu des vaches et des moutons, qui sont en totale liberté. C’est comme ça dans tout le pays, et c’est vraiment agréable d’évoluer au milieu des animaux. Malheureusement pour nous la cascade était sèche, mais c’est un lieu tout de même assez impressionnant, et un spot d’escalade réputé.

Nous avons également eu la chance de pouvoir observer tout un troupeau de vaches “Oréo” dévaler la montagne pour venir boire dans le ruisseau à nos pieds, c’était dingue de les voir aussi nombreuses et d’aussi près.

En continuant à traverser le parc, nous sommes allés photographier une sublime cascade, totalement isolée : la Scalber Force. La cascade se sépare en fait en une multitude de chutes d’eau, sans gros débit mais très bucolique et photogénique en prise longue. On est resté un moment à cet endroit, seuls au monde, perdus dans cette campagne anglaise.

Nota bene : Méfiez-vous de certains sites naturels, qui sont parfois payants, sans en avoir l’air au premier abord. Nous nous sommes fait avoir 2 fois, en voulant aller voir des cascades. Certainement placés sur des terrains privés, ils font payer l’accès à ces sites. Pour nous, il est hors de question de payer pour voir une cascade, surtout que le parc en regorge et que la plupart sont évidemment gratuites.

Dernier point que nous souhaitions voir dans le Yorkshire Dales : le Ribblehead Viaduct. Nous avons eu la chance de trouver un spot pour passer la nuit juste à côté du viaduc. Imaginez donc la superbe vue au coucher du soleil et au réveil ! Le viaduc est impressionnant, perché entre 2 monts et perdus dans la vallée. Sa localisation le rend encore plus unique, puisqu’il n’y a rien autour, mis à part un petit pub de campagne. De nombreuses randonnées partent d’ici, c’est vraiment un lieu à découvrir dans le nord de l’Angleterre.

 

 

Dernier parc que nous avons parcouru, le Lake District National Park. Nous n’en avions entendu que du bien, et c’est à priori le plus joli parc national d’Angleterre.

Nous sommes arrivés par Windermere et avons longé le premier lac en voiture. Les environs sont beaucoup trop touristiques à notre goût, impossible de trouver un petit coin pour se garer tranquillement, nous avons décidé de continuer notre chemin jusqu’au prochain lac. Nous avons donc roulé jusqu’à Keswick, petite ville qui borde le lac Derwentwater.

Le lac est magnifique et les berges nous permettent de faire le tour au bord de l’eau, c’est très agréable et plutôt dépaysant ! Nous avons donc fait une longue promenade autour du lac avant de rejoindre un petit coin perché dans les sapins pour y passer la nuit.

Nous avons rejoins Keswick le lendemain matin pour une petite visite de la ville. Sans grande prétention, la ville est entièrement tournée vers les sports outdoor et la nature. Nous avons beaucoup apprécié pouvoir faire les magasins avec Lewis, puisque les chiens sont acceptés dans pratiquement tous les magasins de la ville.

Nous avons ensuite rejoint Buttermere par la route qui traverse la vallée. C’est une route sinueuse et très étroite (une single track road comme ils les appellent ici), mais elle est magnifique. On roule à flancs de falaises, les moutons sont au bord de la route et il n’y a pratiquement personne. Si vous êtes dans le coin on vous la conseille milles fois.

On arrive donc au bord du lac Crummock Water, qui lui aussi est magnifique. Nous avons décidé de prendre un peu de hauteur en faisant une randonnée en fin d’après-midi sur les hauteurs du lac. La vue y était incroyable et nous n’avons pas hésité à nous poser pour admirer longuement le paysage. Nous avons dormi au bord d’un ruisseau, au pied de la montagne, le bonheur.

Le lendemain matin, nous avons pris la route en direction de l’Ecosse, afin de rejoindre Glasgow en fin d’après-midi. Ici s’achève donc notre traversée de l’Angleterre en van. Nous avons été incroyablement surpris par les paysages des parcs nationaux, que nous avons réellement adoré. Les paysages vallonnés, les cascades et les lacs font de cet arrière-pays un lieu réellement attractif pour tous les amoureux de la nature !

N’hésitez pas à suivre notre périple en Ecosse sur les réseaux sociaux !

  • L’immense majorité des stationnements au Royaume-Uni sont payants, même au fin fond de la campagne lorsqu’il y a des points d’intérêts
  • Les paysages changent complètement à partir du nord de Birmingham, lorsque l’on rentre dans le premier parc national, le Peak District
  • Pour tous les amoureux de la nature et des sports outdoor, ce pays s’y prête parfaitement : vélo, randonnée, kayak, course, camping etc.

Leave a Reply