Vie nomade VS vie sédentaire : notre bilan

Partage cet article sur tes réseaux !
Share on Facebook0Pin on Pinterest100Tweet about this on Twitter

Début 2017, sur un coup de tête, nous avions tout quitté : amis, famille, appart, pour partir sur les routes et vivre comme des nomades. Après ce long voyage, nos finances nous ont évidemment obligés à nous poser, histoire de ne pas se retrouver sur la paille trop longtemps. Nous avons donc retrouvé une vie sédentaire depuis mi-septembre, ce qui n’est pas forcément pour nous déplaire ! Chaque style de vie a ses avantages et ses inconvénients, retour donc sur les différences entre la vie nomade et la vie sédentaire et comment nous vivons tout ça !

Retrouver la stabilité

hippie-van

Vivre sur la route, sans point d’attache fixe si ce n’est notre maison sur roues a été une expérience incroyable ! Nous n’avions pas vraiment réfléchi avant de nous lancer, et heureusement pour nous on s’y est très vite adapté. Cette vie de nomade bouscule absolument toutes nos habitudes de sédentaires. Un espace de vie restreint, un besoin de s’adapter constant, un jardin différent. Il n’y a aucune stabilité en roadtrip, tout peut changer du jour au lendemain. Pour nous, ça n’a pas été forcément un problème, mais pour certains cela peut être réellement déroutant ! Nous n’avons aucun point de repère si ce n’est notre camion. Personne ne nous attends, nul part. Nous ne sommes pas accueillis, et se retrouver seuls dans son van le soir peut ne pas être facile au départ. Nous sommes parfois sur nos gardes, nous demandant si quelqu'un va venir nous déloger, ou même si quelqu’un ne va pas venir nous embêter. Psychologiquement, ce n’est pas toujours reposant et facile comme on pourrait l’imaginer. 

home

La vie sédentaire nous offre donc la stabilité qui nous a « manqué » durant notre voyage. Notre appartement ne bouge pas, on le retrouve chaque soir, et c’est rassurant. Nous n’avons pas peur de manquer de quoi que ce soit, c’est très reposant. Nous n’avons pas besoin de chercher où dormir, où se poser, où trouver ceci ou cela, nous avons tout. Et ça fait du bien ! La stabilité est finalement ce que nous cherchons à bousculer lorsque nous partons vivre sur la route, et ce que nous sommes heureux de retrouver lorsque nous nous posons pour un certain temps quelque part !

Une différence de confort

hippie-van

Le confort est le point crucial d’une vie sur les routes. Nous avons un petit van, dans lequel on ne tient même pas debout. Sans toilette, ni douche, ni lit fixe. Le confort a son minimum, strict minimum. Ce point-ci est plutôt fatiguant il faut l’avouer ! Lorsqu’il fait froid, ou qu’il pleut, prendre sa douche dehors est un vrai combat, une lutte contre soi-même. On a beau en rire sur les réseaux, psychologiquement c’est loin d’être facile. Nous sommes complètement tributaire du climat, et le temps régit absolument toute notre vie lorsque l’on est nomade. Lorsqu’il pleut, et que nous devons passer la journée dans le van, ce n’est pas forcément une partie de plaisir. Ca a beau être notre petite maison, n’oublions pas que ce n’est que 4m2 d’espace de vie, partagé à 4. Nous ne pouvons pas être debout, ni circuler facilement. Cela joue beaucoup sur le moral, et dans ces moments-là mieux vaut bien s’entendre et arriver à prendre sur soi pour ne pas que ça dégénère ! 

home

C’est donc, à contrario, ce que nous avons adoré retrouver dans notre appartement : le confort. Il ne fait que 30m2 mais pour nous c’est déjà énorme ! Retrouver le confort d’une vraie salle de bain, une machine à laver, une grande cuisine et bien sûr la chaleur de vivre entre 4 murs, c’était génial, et ça l’est toujours d’ailleurs ! Nous ne pouvons nier le plaisir d’une douche chaude en ouvrant simplement le robinet, la facilité de laver ses vêtements chez soi, et même d’avoir un four ! C’est quand on retrouve tout cela qu’on se rends compte à quel point notre vie en voyage était simple. Simple par le fait que nous ne possédions que très peu, mais à la fois compliquée par l’aspect logistique de la vie nomade. La laverie et les points d’eau à trouver sur la route, ne nous manque pas du tout ! Et si il y a une chose qu'on a pas hâte de retrouver, c'est bien ça !

Richesse et expérience

hippie-van

Ce long voyage en van nous a énormément apporté. Découvrir de nouvelles choses tous les jours, rencontrer de nouvelles personnes, visiter de nouveaux pays, l’expérience était tellement riche ! Riche de découverte mais aussi riche psychologiquement. Elle nous a poussé dans nos retranchements, nous a fait poser milles et une questions, nous a fait nous interroger sur la vie dans sa globalité. La vie sur la route est plutôt lente, nous roulons beaucoup, nous visitons mais nous avons aussi beaucoup de temps off. Ces temps-là nous permettent de réfléchir, de discuter. La dynamique du voyage nous a donné de nouvelles idées, de nouveaux projets, de nouvelles ambitions. Être stimulé tous les jours par des choses différentes rends très créatifs et inventifs ! Nous avons adoré ce côté-là du voyage, très stimulant pour nous. 

home

La vie sédentaire s’oppose un peu de ce côté-là. Vivre en appartement est finalement très chronophage. Les semaines se suivent et se ressemblent, sans grande découverte. Rien d’étonnant ici, mais cela contraste beaucoup avec la vie sur la route. Nous travaillons la journée, nous retrouvons le soir, et profitons le weekend. C’est somme toute un schéma de vie classique que nous avons retrouvé. C’est sur ce point précis que nous avons plus de mal à nous réadapter. Vivre de nouveau dans un seul lieu, tous les jours, c’est à la fois reposant et ennuyant. Heureusement, nous ne connaissions pas du tout la région, cela nous permets de continuer à découvrir, d’une autre manière. Mais nous connaissons désormais notre quartier par coeur. Nous avons nos habitudes, nos commerçants préférés et nos lieux de balades favoris. C’est étrange car c’est à la fois très plaisant, de se sentir chez soi, de savoir quoi faire et où aller, mais c’est aussi moins stimulant que lorsque nous arrivions chaque jour dans un nouvel endroit. Il y a certains jours où nous sommes trop contents d’aller chercher notre pizza préférée, de profiter tranquillement de notre appart, d’avoir cette nouvelle vie, et d’autres où nous préfèrerions être sur la route. Finalement comme chaque mode de vie avec ses avantages et ses inconvénients !

Concilier voyage et travail

hippie-van

Si nous sommes à nouveau sédentaire, c’est pour travailler ! Peu de gens arrivent à vivre sur les routes constamment, tout le monde est plus ou moins obligés de se poser pour travailler à un moment ou un autre. Au début de ce voyage, nous avons ouvert notre blog. Nous avions envie de partager nos aventures avec d’autres personnes, et l’envie d’écrire a toujours été là. C’est notre carnet de bord, nous y mettons nos voyages, nos réflexions et nos états d’âmes, pour garder des souvenirs de tout ça et pouvoir visualiser facilement notre évolution. C’est à la fois un espace très auto-centré, que nous avons aussi construit pour nous, mais également un lieu de partage et de transmission de savoir et d’expérience pour vous tous. L’essence même d’un blog finalement. Bref, nous avons ouvert ce blog qui n’est absolument pas notre travail. Mais sur la route, nous avions besoin de nous organiser par rapport à cela. Trouver des plages horaires pour écrire, des moments pour uploader nos photos et vidéos et surtout une connexion internet pour pouvoir poster. Cela nous a ouvert les yeux sur la difficulté de travailler sur la route. Nous étions dans la même situation qu’un digital nomade, sans bien sûr la pression financière que cela implique. Nous faisions ça uniquement pour le plaisir, c’était donc bien moins de stress !

Notre but étant de devenir nomade à plein temps, en travaillant à distance, nous avons dû nous rendre à l’évidence que notre prochaine vie sur la route allait être totalement différente de celle que nous venons d’expérimenter. Nous allons devoir organiser nos semaines en fonction, partageant notre temps entre découverte et travail. C’est extrêmement stimulant et passionnant d’imaginer notre future vie sur la route, nous avons super hâte d’y être et de pouvoir partager ce tout nouveau style de vie ! Puisque la vraie différence viendra de là, nous ne serons plus uniquement en voyage, nous vivrons pour de vrai sur la route, en travaillant. 

home

Nous avions réfléchi plusieurs fois sur la route à notre retour en France et à une vie sédentaire. Nous avons imaginé plusieurs schéma, mais l’idée étant de repartir dès que possible. Nous avions pensé à faire des saisons, facile à trouver et n’impliquant pas de travailler toute l’année. Mais nous avons préféré oublier cette option, notre but étant de créer un vrai job à distance pour ensuite repartir en tant que digital nomade. Et surtout, de mettre beaucoup d’argent de côté !

Florian a repris un poste de consultant dans son domaine, et moi j’ai crée ma micro-entreprise. Je développe petit à petit mon expérience et mes compétences, en travaillant déjà à distance pour qu’ensuite partir sur les routes ne soit plus un problème financier. Pour Florian c'est plus difficile. Il savait qu'il ne s'épanouirait pas dans ce job, il l'a accepté par facilité et confort.  C’est uniquement dans un but financier, ce n’est donc pas toujours facile pour lui. Mais nous savons tous les deux que cette période n’est que temporaire afin d'économiser au maximum. Il faut savoir faire des sacrifices pour avancer et réaliser ses rêves ! C’est exactement ce que nous sommes en train de faire. Nous bâtissons chaque jour un peu plus notre future vie nomade, en passant par des phases qui ne sont pas toujours faciles, mais rien ne l’est finalement !

Things takes time. So just be patient.

Nous savons que notre future vie sur la route ne sera pas parfaite, loin de là. Elle sera juste à l’image que l’on a de la vie : dense, intense, intéressante et passionnante ! Nous allons devoir être plus soudés que jamais pour entreprendre tout ça, vivre au rythme du travail tout en voyageant. Mais je crois que nous le voulons tellement, que notre vie sédentaire n’est même pas un problème pour le moment. Ce n’est qu’une phase, avant le grand départ ! Finalement, notre voyage cette année n’était que le prémisse d’une plus longue aventure qui nous tends les bras et que nous avons tellement hâte d’embrasser ! 

Partages-le sur Pinterest !

Vie nomade vs vie sédentaire : découvrez notre bilan après 6 mois sur la route !

12 commentaires

  1. Il est consultant en quoi ? On est consultants nous aussi, et c’est pas fou tous les jours !
    Finalement, l’idéal serait de pouvoir alterner, travailler quelques mois, voyager ensuite, et ainsi de suite, toute la vie …
    Belle journée !

    1. Salut Aurore ! Il est ingénieur consultant en aménagement urbain ! Et vous 2 ? L’idée pour nous est de travailler à distance, ça nous correspondrait parfaitement ! 🙂
      Bonne journée à toi aussi 🙂

  2. Merci pour cet article ! C’est agréable de lire des avis sincères sur la vie en van, cela aide à se préparer objectivement.
    Finalement tu résumes assez bien notre problème de petit être humain : on a toujours du mal à être satisfait à 100% de ce que l’on a !
    Il y a effectivement des inconvénients et des avantages pour chaque situation. L’important est juste de vivre à fond chaque moment, de savourer les côtés positifs, d’apprendre du négatif.
    On n’ apprécie jamais autant ce que l’on a que lorsqu’on le perd ! Mais c’est d’ailleurs pour cela que j’adore le voyage en général. Vivre des moments forts, déboussolants, et avoir la chance de retrouver une stabilité ensuite et en profiter vraiment (jusqu’à la prochaine envie de tout plaquer !)

    Passe une belle journée !

    1. C’est exactement ça ! Et c’est vrai que le voyage bouscule toujours tout, et c’est des sensations particulières ! C’est pour ça qu’on aime tant ça ! Il faut savoir prendre un peu de bon dans tout ce que l’on vit, c’est un peu ça le secret finalement 🙂 Merci Nastasia pour ton commentaire !

  3. On s’apprête nous aussi à filer sur la route et je commence déjà à me dire, chaque fois que j’ouvre le robinet, « c’est quand même vachement stylé l’eau courante ». Ahah j’appréhende un peu tous ces petits trucs « chiants » dont tu parles et en même temps j’ai super hâte de m’y confronter !
    Chouette article ! J’apprécie beaucoup venir lire par ici 🙂
    Belle journée !

    1. Merci beaucoup Margot ! Y’a pleins de choses un peu chiantes, mais c’est aussi ça qui fait le charme de ce type de voyage ! De toute façon, rien n’est jamais parfaitement parfait, alors on s’adapte toujours, et on arrive à apprécier un peu toutes les situations ! (bon sauf quand vraiment tout se ligue contre nous, haha !) Hâte de suivre votre aventure !

  4. Encore un super article 🙂
    Nous nous retrouvons totalement dans votre réflexion ! C’est clair que retrouver tout son confort du jour au lendemain, c’est une expérience exaltante. On a tendance à vite oublier combien on a de la chance d’avoir ce « cocon réconfortant ». Eau chaude, mais aussi comme vous l’avez si bien dit, le fait de pouvoir s’endormir sans se demander si quelqu’un viendra nous déloger !
    Le coup des jobs saisonniers, on est aussi passé par là ^^. Mais finalement, rien de plus motivant que d’essayer de se construire son propre travail. C’est sûr : ce n’est jamais évident tous les jours et ça demande d’avoir une détermination de fer, mais c’est tellement plus gratifiant !
    Continuez ce que vous faites, c’est top ! Et c’est surtout inspirant de voir qu’on n’est pas seul à se lancer dans ce projet de vie 😉

    1. Merciiii vous 2 ! C’est vrai que c’est quand même bien agréable de dormir vraiment « sereinement » on va dire ! On profite avant de reprendre la route et de se dire une nouvelle fois « en fait c’est bien cool aussi d’avoir un appart » haha ! Tout à fait d’accord pour le travail, c’est gratifiant, motivant, et c’est la possibilité de se créer un job sur-mesure, qu’on aime faire pour de vrai ! Les saisons seront notre dernier recours si vraiment besoin de money money, mais on va essayer d’éviter 🙂
      Merci encore pour votre commentaire, ça fait chaud au coeur, on vous suit de près en tout cas ! Et on se soutient, c’est important ! 🙂

    1. Merci beaucoup Célia ! C’est gentil 🙂 Si tu en as vraiment envie, lances-toi ! Et n’hésites pas si tu as des questions 🙂 A bientôt !

  5. Eh oui, tout le monde ne réussit pas à devenir digital nomad parce que ce n’est pas encore entré dans les moeurs, quand tu vois le mal qu’ont certaines entreprises à accepter le télétravail quelques jours par semaine. Mais les temps changent…

    1. Salut Anne ! Exactement ! Les choses changent petit à petit, mais c’est vrai qu’il est souvent difficile pour les salariés de travailler à distance… Le mythe du télétravail en pyjama/canapé/séries toute la journée à la vie dure ! Mais je ne désespère pas, cela changera un jour ! Merci pour ton commentaire 🙂 A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *