Conception & aménagement – Ouverture, isolation & habillage

Partage cet article sur tes réseaux !
Share on Facebook0Pin on Pinterest5Tweet about this on Twitter

Nous avons décidé de consacrer une série d’article à l’aménagement du camion. Le premier portera sur ce qu’on pourrait appeler le « gros oeuvre » , c’est à dires les ouvertures, l’isolation et l’habillage du van. 2 autres articles suivront, le premier traitant de la conception et la réalisation du lit ett le deuxième des autres meubles pour le rangement !

 

Vous pouvez accéder directement à la partie qui vous intéresse :

Ouvertures
Isolation
Habillage

 

Lorsque nous avons acheté notre camion, celui-ci avait été aménagé pour une entreprise de peinture. L’arrière du camion était entièrement plaqué sans être isolé, avec de nombreux rangements pour les outils sur les murs, et dégageait une forte odeur de solvants. La cabine à l’avant était également séparée de l’arrière par une cloison métallique.

Nous avons donc commencé par arracher l’ensemble des aménagements existants (nous avions initialement prévu de les démonter proprement, mais les modules en bois étaient bien trop collés). Ce fut bien plus long et compliqué que ce à quoi nous nous attendions!

 

Ouvertures

  • Installation d’une fenêtre latérale coulissante
  • Installation d’un lanterneau

 

La fenêtre latérale

Nous avons choisi d’installer une fenêtre latérale ainsi qu’un lanterneau (une fenêtre de toit). Pour ce faire, nous avons découpé la tôle du camion à la scie sauteuse, en suivant les dimensions prescrites par le fabriquant des fenêtres. Il fallait tout de même faire attention d’éviter les montants du camion. La fenêtre latérale est fixée à l’aide de rivets et de Sikaflex (silicone), puis dissimulé sous un joint.

Soyons honnêtes, nous avions vraiment peur pour cette partie-là, car c’était la première fois que l’on découpait de la tôle, et ce n’est pas rien ! Nous avions vraiment peur de mal faire, mais tout s’est très bien passé.

 

Le lanterneau

Le lanterneau nécessite la création d’un contre cadre en bois sur lequel vient s’appuyer la structure de ce dernier (l’étanchéité est également assurée par du Sikaflex).

Pour réaliser le contre cadre, vous avez besoin :
– de tasseaux
– de vis

Pour le fixer, vous avez besoin :
– de serre-joints
– de Sikaflex

La réalisation du contre cadre est plutôt simple. La dimension intérieur du contre cadre doit être la même que celle de l’ouverture dans la tôle. Les dimensions sont indiquées sur la notice du constructeur de votre lanterneau (nous concernant : 40 cm x 40 cm).

Voici les différentes étapes :
– Découpez 4 tasseaux de même longueur (dans le cas d’un lanterneau carré évidement). Pour la longueur, il s’agit de celle de l’ouverture en y ajoutant la largeur du tasseau. Par exemple : pour une ouverture de 40 x 40, avec des tasseaux de 2 cm x 2 cm, il faut découper 4 tasseaux de 42 cm.
– Les visser en angle droit pour former un carré.
– Collez-le directement sur la tôle avec du Sikaflex, en faisant attention de faire coïncider l’intérieur du contre-cadre avec les bords de la tôle
– Posez les serre-joints et laissez prendre quelques heures

Une fois le contre-cadre posé, venez coller la partie externe du lanterneau avec du Sikaflex sur le toit. 4 butées (intégrées au lanterneau) sont à serrer sur le contre cadre pour plaquer le lanterneau sur le toit. Enfin, la partie intérieure du lanterneau avec la moustiquaire et le volet, vient se fixer sur l’autre partie que vous venez de fixer.

Isolation

  • Pose d’un double lit de tasseaux : 2 cm x 4 cm
  • Pose de la laine de verre
  • Mise en oeuvre d’un isolant multi-couches

 

Les lits de tasseaux:

La première étape de l’isolation fut l’installation d’un premier lit de tasseaux. Ces tasseaux sont fixés à l’aide de vis sur les montants, et avec de la colle lorsqu’ils étaient fixés directement sur la tôle (notamment au sol).

Les Tasseaux fixés au sol : ils sont espacés de 50 cm pour que le plancher ne plie pas sous notre poids

Les Tasseaux fixés sur les murs : ils sont seulement fixés sur les montants. Nous en avons mis 3  sur chaque mur, un tout en bas, un au milieu et un tout en haut (pas de gros poids à soutenir sur les murs).

Enfin, les Tasseaux fixés au plafond : comme les murs, fixés sur les montants, 4 en tout.

 

La pose de l’isolant

Nous avons ensuite comblé les espaces vides de la carrosserie avec de la laine de verre (sur le haut et les côtés). A la suite de la laine de verre, nous avons installé l’isolant multicouche mince. Il faut laisser une lame d’air de chaque côté de cet isolant, c’est pourquoi nous avons installé celui-ci sur des tasseaux. Nous avons effectué la même chose pour le sol.

Etapes de la pose :
-Découpez l’isolant aux dimensions du camion (prévoyez plus large pour être sûr)
-Prévoyez de faire chevaucher les différents pans d’isolants afin d’éviter les ponts thermiques
-Fixes les pans d’isolants à l’agrafeuse sur les tasseaux posés en amont
-Coupez les surplus d’isolants
-Reliez les différents morceaux d’isolants à l’aide d’un adhésif spécifique isolation

N’oubliez pas de prévoir des trous pour passer vos gaines éléctriques ! 

 

Une fois l’isolant multicouche posé, nous avons installée un deuxième lit de tasseaux en les vissant sur les premiers installés en amont. Ces 2 lits de tasseaux assurent une lame d’air de part et d’autre de l’isolant, et renforce donc l’efficacité de l’isolation.

 

Plaquage/Habillage

  • Choix du contre-plaqué
  • Découpe
  • Installation

C’est sur ce dernier lit de tasseaux que nous avons fixé du contreplaqué pour terminer. Il est important de prévoir le passage des gaines et câbles de l’installation électrique au moment du plaquage.

Nous avons choisi du 15mm pour le sol afin que celui-ci ne plie pas sous notre poids. Et nous avons décidé d’installer du 5mm sur les murs afin que celui-ci puisse suivre la courbure intérieure du camion.

 

Revêtements

Une fois l’isolation et le plaquage terminés, nous avons installé un lino imitation parquet sur le sol. La pose est très simple et ce revêtement ne nécessitera que très peu d’entretien, plutôt pratique dans un si petit espace !

Sur le plafond, nous avons choisi d’installer des lames de lambris blanc en PVC afin d’apporter de la clarté à l’ensemble !

Enfin sur les murs, nous avons choisi d’installer une moquette gris foncé très fine d’un côté. De l’autre côté, afin d’apporter une petite touche de charme supplémentaire, nous avons choisi de peindre le mur en noir et d’installer de petits tasseaux en bois (couleur brut mais protégés par une huile) à espacements réguliers.
Nous vous laissons admirer !

Rendez-vous dans le prochain article de la série « Conception & Aménagement » pour découvrir la création de notre super lit king size !

 

En bref

  • Il n’y pas d’isolation parfaite, cela reste du fait-main, et nous sommes dans un camion pas dans une maison !
  • Prenez autant d’infos que possible, lisez des blogs etc pour trouver ce qui vous correspond le mieux
  • C’est une partie du travail qui prends BEAUCOUP de temps, et surtout plus qu’on peut l’imaginer au début
  • Soyez créatifs, c’est votre van, vous allez y vivre beaucoup d’aventures, autant qu’il soit à votre image !

 

    

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *