Carnet de route – L’Autriche en van aménagé

Nous voici en Autriche ! Après la découverte de la Bavière en 1 semaine, nous avons foulé le sol autrichien. Bien qu’assez peu différent de ce que nous avons vu en Bavière, l’Autriche mérite tout de même qu’on y prête attention ! Nous avons parcouru ses routes en lacets, foulé son sol caillouteux et admiré ses montagnes grandioses ! Nous vous emmenons avec nous pour une semaine en Autriche. Récits et images de nos aventures, conseils et bon plan pour un super roadtrip dans ce petit pays.

 

Quelques chiffres

48 km de route en lacets
1 glace avalée
2 téléphériques
1 belle randonnée

Le petit logo  vous permets de retrouver les spots où nous avons dormi durant tout notre périple !

 

Les grottes d’Eisriesenwelt

L’Autriche nous a accueillis sous la pluie ! On ne s’est pas laissé abattre et nous avons commencé par la visite assez incontournable des plus grandes grottes de glace au monde : la grotte d’Eisriesenwelt, plus grande grotte de glace au monde longue de 42 km ! LA visite touristique de notre voyage.

Nous commençons par monter une petite route en lacet pour accéder au parking des grottes. On est déjà dans l’ambiance puisqu’on traverse les nuages en arrivant pour nous garer. Ambiance mystique garantie !

Brouillard dans les cimes

 

Billets achetés, nous voilà partis pour faire la queue au téléphérique. Il nous emmène en 5 petites minutes quelques centaines de mètres plus haut, mais nous épargne une douloureuse heure de randonnée ! Une fois en haut, et une vingtaine de minutes de marche plus tard, nous voici enfin à l’entrée des grottes. Un énorme trou dans le massif du Tennen où vont et viennent les guides et les visiteurs. Nous voilà en compagnie de notre guide anglophone, équipés de lampe à pétrole pour la durée de la visite guidée !

Les grottes de glaces sont assez impressionnantes, quoi qu’un peu décevante par rapport aux photos que nous avions pu voir.

La porte s’ouvre laissant une rafale de vent nous balayer le visage ! Il paraît qu’en été cette rafale peut atteindre jusqu’à 100km/h, ça décoiffe ! S’en suit des marches, beaucoup beaucoup de marches ! Les grottes de glaces sont assez impressionnantes, quoi qu’un peu décevante par rapport aux photos que nous avions pu voir. En effet, c’est très sombre à l’intérieur, ce qui ne permets pas d’apprécier pleinement les grottes puisque nous ne voyions pas grand chose.

La visite est tout de même intéressante, le guide s’arrête de temps en temps pour nous conter quelques faits et chiffres importants sur l’histoire de la grotte. L’expérience est tout de même assez unique, puisque nous passons plus d’une heure à déambuler dans ces sombres cavités glacées.

La visite nous a plu mais ne nous a pas non plus enchantée ! On reste un peu sur notre faim compte tenu de toutes les photos/carte postale/images que l’on peut voir des grottes (bien trop vendeur selon nous).

Tunnel menant aux grottes

 

Grotte d’Eisriesenwelt – Infos pratiques

Ouvert du 1er Mai au 26 Octobre
Horaires : de 8h00 à 16h00 en Juillet/Août – de 8h00 à 15h00 le reste de l’année

Prix d’entrée grotte et téléphérique inclus : 24 € / pers – 14€ / enfant
Prix entrée grotte seule : 12 € / pers

Si vous ne prenez pas le téléphérique, une belle randonnée vous attends. 2h10 de marche au programme avant d’atteindre l’entrée des grottes.  Par temps clair, l’expérience vaut peut-être le coup, mais il faut etre en forme physiquement. N’oubliez pas qu’il faut ensuite compter encore 70 minutes de marche pour la visite des grottes.

Wifi et toilettes gratuits à l’entrée
Possibilté de se restaurer aux caisses mais également en haut du téléphérique (vue imprenable par temps clair)
Il est interdit de prendre des photos ou de filmer à l’intérieur des grottes.

Parking gratuit à l’entrée – Possibilité de laisser son véhicule en bas de la route en lacets puis de prendre une navette (2€ /pers)

Vous pouvez télécharger le PDF qui résume toutes les infos importantes à savoir

LAT. 47.601765
13.140123

 

Hallstatt, petit village pittoresque

Changement de décor, direction le petit village d’Hallstatt. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, Hallstatt a tout pour plaire ! Des ruelles toutes plus mignonnes les unes quels les autres, un emplacement incroyable au bord du lac et une vue sur les montagnes.

Et il nous a plu ! Nous avons aimé déambuler dans ses rues, la jolie place du marché (Marktplatz en allemand) et la vue sur le lac ! Nous avons même pris le temp de déguster une glace ! Bien sûr, le lieu est très touristique. Mais en s’éloignant un peu dans les ruelles aux alentours, nous arrivons à nous éloigner de la masse.

Hallstatt a tout pour plaire !

 

 

Hallstatt – Infos pratiques

Tous les parkings sont payants, mais il y en a plusieurs tout autour de la ville.
Vous pouvez louer une barque pour naviguer sur le lac, la vue depuis l’eau sur la ville doit valoir le coup !

Dans les environs : vous pouvez découvrir la grotte de glace géante ou encore la grotte du mammouth, 2 grottes naturelles accessibles grâce aux téléphériques du Dachstein.

LAT. 47.609008
13.645328

 

 

Les lacs de Gosau (Gosausee en allemand)

Après cette petite pause citadine (non pas qu’Hallstatt soit une très grande ville, loin de là !), nous ressentons le besoin de renouer avec la nature ! Elle n’est jamais bien loin dans nos cœurs Dame Nature.

Nous prenons la route direction les lacs de Gosau ! Les lacs de Gosau sont un ensemble de trois lacs encaissés dans les montagnes. C’est vraiment un superbe site naturel que nous avons beaucoup aimé ! Partis pour une longue randonnée autour des lacs, nous nous sommes finalement arrêtés au premier, pour passer l’après-midi au bord de l’eau. Le lieu mérite qu’on s’y attarde au moins une journée entière pour bien en profiter.

 

Lac de Gosau – Infos pratiques

Comptez 1h30 de marche depuis le premier lac pour aller jusqu’au deuxième, plus joli mais plus petit
Les parkings au pied du premier lac sont gratuits

Possibilité de faire du kayak/paddle mais il ne faut pas avoir peur de marcher quelques centaines de mètres depuis le parking avec votre matériel

Restauration et souvenirs sur place

LAT 47.824708
LONG. 12.205305

 

Alpbach, village fleuri au coeur des montagnes

Connu comme étant le plus beau village d’Autriche, Alpbach nous a a attiré ! On a eu envie de voir par nous-mêmes si ce petit village méritait ce titre flatteur. Quelle déception !

Nous nous sommes garés en bas du village et avons remontés la rue principale. Il n’y avait pas grand chose, à part de jolis chalets fleuris de géraniums, rien d’exceptionnel en soi qui pouvait lui conférer le titre de plus beau village d’Autriche.

Nous avons continué à nous balader dans quelques rues et avons conclut que c’était sûrement simplement du à ses jolis chalets et son emplacement imprenable au cœur de la montagne. Mais nous n’avons franchement pas été plus emballé que ça ! Si vous avez peu de temps en Autriche, passez volontiers votre chemin.

 

A faire dans la région  d’Alpbach

Randonnées jusqu’aux Alpes de Kitzbühel
Randos en VTT 
Ski et raquette sur le domaine SkiJuwel Alpbachtal Wildschönau

 

 

Le lac Blindsee

Encore une jolie découverte, le lac Blindsee ! Après une journée de route, nous sommes tombés sur ce petit coin de paradis.  4 euros pour accéder au lac, c’est peu cher si l’on y vient pour y passer la journée, ou comme nous la soirée et la nuit. Après la barrière d’entrée, une petite route très étroite vous emmène jusqu’au parking. Les rives du lac ne sont faites que de galets, pas des plus confortable pour se poser, mais on s’y fait ! La vue est dingue, et au coucher de soleil c’était magique !

Un lieu apaisant qui appelle au calme et au repos.

Nous avons passé une jolie soirée au bord de lac mais surtout une nuit paisible, et calme ! Nous n’avons pas réellement eu le temps de faire du paddle, un panneau indiquait qu’il fallait avoir l’autorisation du propriétaire pour naviguer sur le lac, mais plusieurs personnes étaient là avec leur paddle ou leur kayak sur l’eau.

LAT 47.362389
LONG 10.848563

 

Le lac Seebensee, un des plus beaux lacs du Tyrol

Après notre jolie nuit au bord du lac Blindsee, nous avons mis notre réveil tôt ce matin-là pour avoir le temps de profiter de notre journée. Jounée plutôt prometteuse puisque nous nous rendons au lac Seebensee. Nous nous rendons au pied du téléphérique qui nous emmènera au début de la randonnée du Seebensee. 10 minutes de téléphérique plus tard, nous voilà au coeur de l’alpage d’Ehrwald, partis sur les sentiers.

Le lac Seebensee rentre dans notre top 5 des plus beaux lacs qu’on ait vu !

Il nous faudra 1h30 de marche pour atteindre le lac. Le sentier est très agréable, au milieu des sapins, des fleurs de montagnes et des vaches ! L’arrivée au lac ne laisse pas de marbre. En effet, ce lac rentre illico dans notre top 5 des plus beaux lacs qu’on ait vu !

Nous nous trouvons une petite place le long du lac pour pic niquer. L’endroit de rêve pour déguster une bonne salade après une longue marche !

Lac Seebensee – Infos pratiques

4h aller retour – 360 m de dénivelé – 10,4 km aller retour
Prendre le téléphérique à Ehrwald : 16 € l’aller retour
Parking gratuit au pied du téléphérique

Le chemin est bien balisé et accessible à toute personne en bonne condition physique. De bonnes montées sur la fin du sentier.

LAT. 47.1943
LONG 12.4764

 

La fameuse Grossglockner Road, une pépite !

Last but not least, cherry on the cake, bref, la Grossglockner Road. Nous ne voulions pas du tout la faire au début, on s’est décidé la veille que peut être ça valait le coup… 35,50 euros de péage pour une route, bon, ça laisse dubitatif. Mais il faut la vivre pour comprendre !

Nous avons passé le péage assez tôt dans la matinée pour pouvoir profiter longuement du parcours. 35,50 € donc pour parcourir 48 km de route alpine, et plus de 36 lacets. Rien que ça ! C’est donc 36 km de bonheur, où il est difficile de passer la 3ème, où on roule à 30km/h tout du long, mais on prends plein le yeux, vraiment. La face nord de la route est superbe, et c’est par celle-ci que l’on commence ! Un grand glacier, perdu dans le brouillard, jouant à cache cache avec les nuages. On ne cesse de monter jusqu’au point culminant de la route, perché à plus 2700m d’altitude. Il fait 9 degrés en haut mais on s’émerveille ! C’est incroyable de voir ces neiges éternelles, et ces montagnes si impressionnantes.

36 km de route alpine, et plus de 48 lacets.

Puis l’on redescend tranquillement de l’autre côté du versant, titillant la neige du bout des pneus. On bifurque sur la droite, vers le glacier Franz Josef.   On en prends encore pleins les yeux, avec cette superbe cascade sur la gauche, et ces lacs, polaires. Arrivés au glacier, la vue est impressionnante. C’est ici que l’on peut observer le plus haut sommet de la route, qui lui a donné son nom : le Grossglockner. Il culmine à presque 3800 m d’altitude, 3798 m pour être exacte. Nous restons là à observer cet amas de glace, cette force de la nature, qui nous laisse sans voix.

Nous avons aussi pu observer des marmottes, dans leur environnement naturel. On était comme des gosses au milieu de cette nature si impressionnante ! Nous sommes repartis, rassasiés de paysages tous plus beaux les uns que les autres ! On était heureux, d’avoir changer d’avis au dernier moment. Ce n’est pas 35 euros pour une route, c’est un vrai spectacle naturel à couper le souffle ! Si vous n’avez que peu de temps en Autriche, consacrez-y tout de même une journée, vous ne serez pas déçu !

 

Grossglockner Road – Infos pratiques

Péage d’entrée : 35,50 euros par voiture (autocollant offert), 11 euros si vous voulez y passer un deuxième jour
Vous pouvez même acheter votre billet en ligne juste ici

Interdiction d’y passer la nuit – La route est ouverte de 6h à 21h30 (péage d’entrée ET de sortie)

Beaucoup de points pour s’arrêter et prendre des photos. Que ce soit sur le bas-côté ou sur les parkings, vous aurez de multiples occasions d’admirer la vue et de photographier ces superbes paysages.

Toilettes et restauration disponibles assez régulièrement tout au long de la route. Vous y trouverez également quelques boutiques de souvenirs.

Attention aux motards et cyclistes, très nombreux sur cette route !

Notre découverte de l’Autriche s’arrête ici, en bas de cette merveilleuse route qu’est la Grossglockner Road. Nous avons beaucoup aimé ce pays. La beauté des paysages est à couper le souffle. Nous avons trouvé la population gentille, et n’avons rencontré aucun soucis particuliers pour dormir avec notre van. Nous espérons que cet article vous aura plu et vous aura donner envie de découvrir ce superbe pays qu’est l’Autriche. A très vite.

 

En bref

  • Ne loupez pas la Grossglockner Road, c’est LA chose à faire si vous allez en Autriche !
  • La randonnée du Seebensee a été notre petit coup de cœur du roadtrip
  • Si vous aimez l’outdoor, le VTT ou la randonnée, l’Autriche est faites pour vous !
  • N’oubliez pas la vignette pour circuler sur les routes autrichiennes, vous pouvez l’acheter ici

    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *