Carnet de route – Au coeur de la forêt de Rambouillet

Partage cet article sur tes réseaux !
Share on Facebook0Pin on Pinterest3Tweet about this on Twitter

Après 1 mois bien rempli à Paris, nous avons décidé de prendre nos cliques et nos claques pour aller se perdre en forêt le temps d'un weekend. Nous ne voulions pas aller très loin, mais juste s'évader un peu et marcher dans la nature. Nous avons jeté notre dévolu sur le parc naturel de Haute Vallée de Chevreuse et la forêt de Rambouillet. A 30 minutes de chez nous, des coins sympas sur Google Images, des spots sur Park4Night, validé ! C'est parti, on vous raconte 2 jours en forêt, ou comment voyager à deux pas de chez soi. Une petite vidéo et quelques infos vous attendent à la fin de l'article !

Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse

 Nous avons pris la route samedi midi, après avoir fait le plein de provisions au marché. Le périph' parisien ne nous épargne pas des traditionnels bouchons, mais nous nous retrouvons très rapidement à la campagne. Nous avions repéré sur le web une petite rando d'environ 2h30 au coeur du parc régional de la Haute Vallée de Chevreuse. Un nom un peu pompeux qui recèle bien des trésors ! A peine 30 minutes de route et nous sommes déjà totalement dépaysé. Des champs, des petits villages, des marais et surtout une jolie forêt.

Le parking est déjà bien plein lorsque nous arrivons. Il fait beau et chaud pour la saison, ce weekend s'annonce parfait ! La rando est très bien balisée et est plate pratiquement tout le long. Nous traversons des marais, tout est calme, verdoyant. La nature est reine ici, elle se gère seule et c'est beau à voir. Les couleurs de l'automne ont déjà habillé la plupart des arbres. Tout est orange, rouge, vert, autant vous dire que nous avons apprécié ce paysage ! Des petites passerelles en bois permettent d'enjamber les quelques étangs. On entends les oiseaux et les grenouilles. Arrivés au lavoir, sublime endroit datant de 1800, nous nous perdons ! Un beau crochet de 45 minutes dans la forêt, nous voilà à faire demi-tour pour rattraper le sentier initial.

étéindien3

 

 

Se perdre dans la fôret. Se poser sur un banc. Sentir le soleil d'Octobre.

 

Une belle petite côte nous attends pour arriver au point de vue sur le parc. On est pratiquement seuls, ca fait du bien d'être ici. Nous nous arrêtons sur un banc, longuement. Nous apprécions la chaleur, le soleil qui nous tape sur le visage et Lewis qui joue dans les feuilles. Stop. Peut-on arrêter le temps ? Nous l'aurions fait, sans aucun doute ! Mais nous terminerons tranquillement cette rando par les sous-bois, pour retrouver le parking.  

Il est bientôt 18h et nous cherchons un endroit pour la nuit, après avoir rempli un de nos jerricans d'eau dans un cimetière. Park4Night nous trouve un endroit dans la forêt, au bord d'un étang. Le nom de la route ? "Coupe-Gorge" hum ok, c'est rassurant. Mais le lieu est super. Un petit parking en terre dans la forêt, juste au bord de l'étang. On va être bien ici ! Mais la soirée ne va pas vraiment se dérouler comme prévue !

Une soirée pas comme les autres

Nous profitons des derniers rayons de soleil pour tester nos nouveaux hamacs gonflables, manque de bol, un des deux est percé. Ca ne nous empêche pas de nous reposer, et pour ma part de commencer un nouveau bouquin. Nous préparons le repas avec les légumes du marché, mais on a oublié les épices chez nous. Bon. Ni sel, ni huile d'olive, rien du tout. On tente quand même, mais c'est l'échec. Il faut se le dire, c'est pas bon ! Florian est clairement déprimé par le repas, ni une, ni deux je sors mon attirail de secours : "Tu veux qu'on aille au Mc Do ?" - "Euh ouais mais j'ai la flemme, j'ai pas envie de conduire" - "Ok, je conduis ". Rien ne nous fait peur ! Nous voilà repartis sur les routes de Rambouillet à la recherche du McDo le plus proche. Puis, on avait une excuse, c'était pas loin et on voulait tester leur nouveau burger végé ! En repartant, on flippe clairement. On est au fin fond de la forêt, seuls au monde, et il fait nuit noire ! Je n'ai aucune envie de revenir dormir ici après avoir traversé la forêt dans l'autre sens, et le noir complet. On goûte le veggie, mouais, bof. Pas convaincus !

Et maintenant, on fait quoi ? J'ai presque envie de rebrousser chemin et de rentrer illico à la maison tant j'ai flippé dans cette forêt ! Mais bon, j'en ai vu d'autre en van, et on est bien décidé à profiter de ce weekend à fond. On trouve un autre spot sur Park4Night qui a l'air super, au bord d'un lac. Nous arrivons sur le parking. Je flippe encore, y'a des gens bizarres, dans des voitures bizarres.  Il s'avère que ce ne sont que de simples pêcheurs de nuit, mais c'est fou ce que l'esprit peut être tordu parfois ! Cependant, je n'oublie pas qu'il faut toujours se fier à son instinct, son intuition, et si on le sent pas, il faut partir. Mais je me rassure, et sens bien que mon imagination me joue des tours ! J'ai bien fait car nous passons une bonne partie de la soirée à observer et photographier le ciel, rempli d'étoiles.

Du chaos naît une étoile.
Charlie Chaplin

Un dimanche d'automne

 

 

Le thé brûlant, la brume du matin, et la vue. Un dimanche matin d'automne.

Le réveil est frais. Le bonheur d'ouvrir la porte du van pour découvrir un début de matin brumeux sur le lac. C'est beau, c'est même incroyable. La nature est calme et tout le monde se réveille doucement. On prends le petit-déj, on retrouve très vite tous nos réflexes de voyageurs dans cette maison sur roues. On passe de longues minutes à admirer le paysage, à apprécier la fraicheur du matin et la brume qui se lève doucement sur l'eau.

Ce qu'on ne vous a pas dit, c'est que la veille, j'avais laissé un oreiller sur le toit du camion, et qu'avant de prendre la route, je l'ai oublié...sur le toit. Résultat ? Il est tombé, évidemment. Ayant donc changé de spot entre temps, nous sommes repartis vers le premier spot, histoire de se donner une chance de le retrouver ! Mais nada. Pas d'oreiller. J'en ai fais le deuil, c'est pas si grave ! Ca sera notre seule perte du wekend bien heureusement !

 

 

A la faveur de l'automne
Revient cette douce mélancolie
Un, deux, trois, quatre
Un peu comme on fredonne
De vieilles mélodies

Nous retrouvons donc notre super spot de la veille, qui fait beaucoup moins flipper de jour que de nuit. Nous ferons une très longue balade dans les bois, autour de l'étang, dans les fougères. Les couleurs sont sublimes et la lumière du matin est indescriptible. Je passe mon temps à photographier la nature, à observer, à admirer. Il fait plutôt chaud, et on prends le temps, posés sur un rondin de bois au bord de l'eau. On rêve de notre petit terrain dans les bois, de notre futur tiny house, on fait des plans, on refait le monde, comme d'habitude.

Retour au van pour un peu de repos et préparer le repas du midi. On mangera sur des petits bancs en bois juste à côté de notre maison sur roues. On est bien, franchement. Comme quoi il suffit de peu pour profiter des moments simples, une belle forêt, du soleil et une jolie journée d'automne. On est repartis requinqués, reposés, et des couleurs orangées pleins les yeux !

A la faveur de l'automne
Tu redonnes
A ma mélancolie
Ses couleurs de super-scopitone
A la faveur de l'automne

1 MINUTE 1 WEEKEND | L'ETE INDIEN

Randonnée de la Roselière de Maincourt - Haute Vallée de Chevreuse

9 km  - 2h30 - Facile
Départ à Lévis-Saint-Nom
Parking à coté du Moulin de Lavagot

Autres randos à faire dans le parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse

Quels sont les endroits qui ont été de vraies (bonnes) surprises pour vous ?

4 commentaires

  1. Très chouette week end dites ! Et de belles looses 😉 J’aurais aussi bien flippé d’arriver dans une forêt bien noire, j’aurais même pas fermé l’oeil je pense (dans les Cevennes j’ai fait deux mauvais rêves avec des animaux qui grattaient jasmine ou des gens qui nous demandaient de partir en pleine nuit, unpeu traumatisée par ce qu’il s’est passé en Espagne je crois).

    Dégeu alors le veggie Mac do ? j’étais tiraillée entre mon aversion pour ce type d’enseigne, leurs ingrédients dégueus et le fait d’encourager la démarche auprès du grand public, mais là je me demande si ça vaut le coup ..

    1. Haha on est de bons concurrents en terme de fail nan ? 😀 Ouais, arriver de nuit c’est quand même pas mal flippant ! Et pour le veggie, ouais franchement il est cher pour pas grand chose ! Florian a plutôt aimé mais sans plus quoi. On s’était dit qu’après avoir goûté le veggie on remettrait plus les pieds au McDo, l’échec du veggie nous a encore plus convaincus !

    1. Oh merci beaucoup ! Je vais faire dans quelques jours une refonte complète du blog avec un nouveau thème etc, qui nous correspondra plus ! J’espère que tu prendras plaisir à nous lire 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *