5 jolies randonnées à faire en France

Partage cet article sur tes réseaux !
Share on Facebook0Pin on Pinterest14Tweet about this on Twitter

Le bruit des semelles sur les sentiers, l'odeur de la forêt ou du bord de mer, le sac à dos qui pèse sur les épaules, les jolis paysages dont on ne peut se lasser... les joies de la randonnée ! Aujourd'hui nous mettons à l'honneur notre beau pays qu'est la France, à travers 5 randonnées à faire dans l'hexagone. 5 voyageurs français nous partagent leurs aventures sur les sentiers qu'ils ont adoré découvrir !

Le Glacier du Taillon et le Cirque de Gavarnie

Itinéraire : Jour 1 : Départ parking Col des tentes – Glacier taillon – refuge brèche de Roland – échelle des Sarradets – Cirque de Gavarnie 
Jour 2 – Bois de Bourlic et plateau de Bellevue – La planette de Gavarnie – Vallée des Pouey Aspé 
Lieu : Pyrénées
Durée : 2 jours
Difficulté : moyenne (6h de marche par étape)


C’est une randonnée magnifique au cœur des Pyrénées. Nous sommes partis pour deux jours de randonnée dans la vallée de Gavarnie. Nous avons commis une erreur de débutants : nous sommes partis trop chargés : 17 kilos chacun sur le dos (oui). Le début de la randonnée est assez simple, sans trop de difficultés : caillouteuse avec quelques franchissements de rivières en montant. Une fois le glacier du Taillon atteint, la vue est magnifique et ça ne s’arrêtera plus jamais. De la beauté, de l’immensité à perte de vue. Nous n’avions pas le temps de monter jusqu’à la Brèche en haut (2h AR), alors on a directement emprunté l’échelle des Sarradets pour rejoindre le cirque de Gavarnie. Le dénivelé est fou, on mettra presque 3h à descendre et atteindre, complétement sur les rotules, le cirque de Gavarnie : 2 km avec 1000 m de dénivelé, presque allongés par endroits, avec 17 kilos sur le dos.

On bivouac dans le cirque de Gavarnie avec le meilleur plat de pâtes du monde. La récompense. Le lieu est magnifique. Le lendemain matin, on repart en boucle vers les bois pour rejoindre la vallée qui nous ramènera jusqu’au col des Tentes. Enorme de coup de cœur pour la Planette de Gavarnie et la magnifique vallée de pouey aspé. On entame cette seconde journée complétement épuisés de la veille, elle est moins dure techniquement, mais plus longue, plus dure, avec la fatigue. On va croiser des marmottes qui nous remonteront le moral !

La fin sera compliquée, le sentier étroit nous mènera très haut avec un vide tranchant juste à côté de nous. Un morceau de chemin a disparu, laissant place à quelques graviers sur 10 cm de largeur, face au vide. C’est en pleurs que je réussirai à passer l’obstacle sans savoir comment, Alex a bien cru qu’on devrait faire demi-tour, et prendre la rando une nouvelle fois en boucle à l'envers. Nous reviendront soulagés, vidés mais heureux de tant de beauté ! Cette randonnée est vraiment sublime !

Conseils : Allégez votre sac, entre 7 et 10 kilos par personne, maximum pour un bivouac. On a fait l’erreur de prendre beaucoup trop d’eau et d’avoir une tente trop lourde, et je vous assure qu’on y reprendra plus, on s’est bien équipés depuis. On va investir dans des gourdes lifestraw pour s’alléger au maximum en eau.

Vous souhaitez bivouaquer en montagne ou dans une zone protégée : théoriquement, vous devez vous trouvez à plus de 2h de marche d’une route, et déployer la tente à 19h (pas avant) et être partis (non pas levés) à 9h, en ne laissant aucune trace derrière vous (logique). N’oubliez pas la carte IGN, elle est indispensable en randonnée.

Chrys et Alex du blog Wait&Sea

Le sentier des Douaniers 
 (Presqu'île de Crozon)

Itinéraire : Sentier des Douaniers (GR34)
Lieu : Presqu'île de Crozon
Durée : 3 jours, de Telgruc-sur-Mer au Fret
Distance : 65 km
Difficulté : moyenne (4h à 6h30 de marche par étape, sentier en bon état sans grand dénivelé)

 

2 paysages coups de cœur : plage de la Palue, paradis des surfeurs, envoûtante depuis la falaise, et château de Dinan, gros rocher aux allures de forteresse séparé de la terre par une jolie arche.

Quel randonneur n'a pas un jour entendu parlé de l'emblématique Sentier des Douaniers, qui longe les côtes bretonnes sur plus de 1800 km du Mont Saint-Michel au Golfe de Morbihan ?
Bienheureux sont ceux qui pourront l'emprunter dans son intégralité... nous avons choisi l'aspect sauvage de la presqu'île de Crozon, à l'extrême ouest de la France, pour le découvrir.

Telgruc-sur-mer, accessible en bus depuis Quimper, est un bon point de départ pour cette randonnée de 3 jours qui offre, par beau temps, des paysages féeriques : mer turquoise, plages dorées parsemées de rochers et d’ajonc en fleur, dunes, falaises, le tout sous le sifflement des goélands. 

La période la plus agréable pour suivre cet itinéraire est d’avril à octobre. Pour la baignade, mieux vaut privilégier l’été (en avril, l’eau était à 14°C) mais nous avons une préférence pour les mois d’avril et d’octobre durant lesquels le sentier est déserté. Le bivouac y est malheureusement interdit mais l'accueil dans les campings parfait.

Mon conseil : téléchargez l'application Crozon Tour. Très facile d'utilisation, elle recense toutes les informations nécessaires pour organiser son séjour sur la presqu’île, activités, visites, hébergements, restaurants, transports, météo… 

Retrouvez l'intégralité de mon récit et quelques conseils sur Globetrekkeuse.

Le lac Blanc à Chamonix

Itinéraire : le lac blanc
Lieu : Chamonix
Durée : une demie-journée
Difficulté : moyenne (simple pour les plus aguerris)

La randonnée du Lac Blanc est l'une des plus belles (et des plus connues) à Chamonix, située sur le massif des Aiguilles Rouges. Pourquoi ? Parce que durant tout le chemin,  on peut contempler le Mont-Blanc !
 
Le départ se fait de Chamonix, au téléphérique de la Flégère (venir très tôt, avant l'ouverture, si vous ne voulez pas vous taper 1h30 de queue...). Une fois arrivé en haut, une marche d'environ 1h45 vous attend (comptez plutôt 2h ou 2h30 si vous êtes fans de photo car les panoramas vous feront vous arrêter toutes les 5 minutes.), avec un dénivelé positif de 475m sur 4 kilomètres environ. La montée (et descente), sur chemin rocailleux, est plutôt simple pour les bons marcheurs mais devient longue pour les moins aguerris (mon fils de 5 ans en avait marre à la fin).
 
Pendant tout le trajet, admirez le Mont-Blanc, l'Aiguille verte ou encore plusieurs glaciers (quasiment tous fondus...) et des panoramas à couper le souffle. Prévoyez de l'eau et casquette car il n'y a aucune ombre ! Le seul ravitaillement se fera au refuge du Lac Blanc, situé à 2 352 mètres d'altitude.
 
Dernier conseil : le dernier retour du téléphérique est à 17h... donc soyez à l'heure ou il vous faudra rajouter 1000m de dénivelé pour redescendre à pied ! Bref cette randonnée effectuée cet été reste à ce jour une des plus belles que j'ai pu réaliser ! 
 
Nicolas du blog Week-end Evasion

La boucle des 4 lacs et du pic de l'aigle 
 (région du Frasnois)

Itinéraire : Boucle des 4 lacs et du pic de l'aigle
Lieu : Région du frasnois
Durée : 4 heures environ
Distance : 14 km
Difficulté : moyenne 

Le Jura... ses lacs, ses montagnes, ses cascades. Un petit coin de paradis préservé, qui ravira à coup sûr tous les amoureux de nature et de randonnées. Si tu aimes marcher, alors je te conseille définitivement la boucle des 4 lacs et du pic de l'aigle dans la région du Frasnois.

Au départ du parking du hameau La Fromagerie, ce circuit de 14km et de difficulté moyenne nous plonge au cœur d'une région où les forêts de sapin côtoient des lacs aux couleurs irréelles. Ici, on comprend aisément pourquoi cette région a hérité du doux surnom de 'Petite Ecosse'.

Après plusieurs kilomètres à longer les lacs du petit et du grand Maclus, le sentier se poursuit dans la forêt. La vue en surplomb est saisissante ! On peut à loisir s'émerveiller de la palette de couleur qui s'offre devant nous.

Mais le point d'orgue de cette randonnée se situe au niveau du belvédère, le pic de l'aigle. Le panorama à 360° est spectaculaire. Par beau temps, quand le ciel est dégagé il est même possible d’apercevoir la chaîne des Alpes et le Mont Blanc.

Ce circuit est réalisable en 4h voir moins pour les bons marcheurs. Mais si cette boucle te semble trop difficile, sache qu'il existe d'autres randonnées de durée et de difficulté variables dans la région.

Enfin, si je n'avais qu'un conseil à te donner, même si cette région est magnifique en toute saison, c'est définitivement en automne qu'elle révèle le meilleur d'elle même lorsque la forêt se pare de son manteau flamboyant.

 

Sarah du blog VentsetVoyages

Le refuge de la Pra

Itinéraire : Refuge de la Pra, en passant pas la Cascade de l’Oursière et en découvrant trois lacs
Lieu : Région de Belledonne
Durée : 7 heures environ
Distance : 15 km environ
Difficulté : difficile

La région de Belledonne est très souvent associée à ses lacs de montagne, réputés comme étant parmi les plus beaux. La hauteur, la fraîcheur, et des points d’eau magnifiques. Mais comment choisir ? Tant de noms qui font rêver, et qu’une seule journée pour en profiter. Un itinéraire a alors attiré notre attention : le Refuge de la Pra, en passant pas la Cascade de l’Oursière et en découvrant trois lacs.

Le départ se fait sur la route de Chamrousse, à 40min de Grenoble (parking « La Gafe »). Le site indique une randonnée difficile, un parcours comprenant 1270 mètres de dénivelés ; 7h00 de marche pour une quinzaine de kilomètres. Etant de bons randonneurs, nous ne sommes pas inquiets. Nous partons tôt le matin pour éviter la chaleur estivale, et découvrons avec joie la grandiose Cascade de l’Oursière. Il y fait frais, la pause est agréable. Nous reprenons notre route, et après l’ascension pénible d’un pierrier en plein soleil, nous arrivons enfin sur les hauts plateaux. Les paysages sont à couper le souffle jusqu’au Refuge de la Pra.

Il est midi passé, nous profitons alors d’un repas bien mérité (il y a un petit snack au refuge, ils ne prennent pas la CB), et prenons ce que nous croyons être le chemin du retour. Nous avons la joie de voir se succéder trois lacs, Claret, Longet et Léama, tous aussi beaux les uns que les autres. Mais les multiples montées-descentes sont éreintantes, il fait chaud, et nous avons une contrainte horaire… Finalement, la randonnée fût plus éprouvante, mais bien au-delà de nos attentes et reste l’une de mes plus belles.

NB : il est possible de se rendre au Refuge de la Pra en passant par le Lac du Crozet, qui en vaut également la peine !

 

Marion du blog La Faute au Graph

Partage cet article sur Pinterest ! 

Découvrez 5 jolies randonnées à faire en France, pour découvrir notre si beau pays ! Mer, montagne, lac, des paysages sompteueux à 2 pas de chez vous !

6 commentaires

  1. Super Article! Moi qui suis fan de randonnées me voila servie!!
    J’avais justement fait un article sur le lac blanc sur mon blog! On avait bivouaqué et j’avais vraiment adoré! c’est magique la montagne!

    1. Merci beaucoup ! On adore la rando aussi, il y en a tellement à faire par chez nous ! On a jamais bivouaqué mais c’est vraiment dans nos plans bientôt, on adorerait ça !

  2. Merci pour ce bel article, je suis ravie d’y avoir participé 😀
    J’avais adoré le Lac Blanc aussi, qui peut se poursuivre avec les Lacs Chéserys… Effectivement, les panoramas sont fantastiques!
    J’avais été dans le Jura à l’automne une année, mais nous n’avions pas beaucoup randonné. Quand je vois ces photos, et ces lacs, j’adorerais y retourner!
    Et le cirque de Gavarnie me fait rêver depuis cet été : je sais qu’il est possible de s’y rendre à cheval 😀 Malheureusement, sur un weekend nous n’avons pas eu le temps de descendre aussi bas… Pour une prochaine fois 😉
    Bref, toutes ces randos me donnent envie, la France est vraiment magique pour ça ♥
    À bientôt, et merci encore pour la collaboration 😀

  3. Super, ça donne envie ! Et ça tombe bien, je pars dans le Jura le week-end prochain 😀
    Je vais aller zieuter tous ces blogs de rando aux photos plus belles les unes que les autres, histoire de remplir mon carnet d’idées. Merci et bravo à tous pour cette belle collab’ qui tombe à pic 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *